Zone d’inconfort

Zone d’inconfort

Un soir d’avril ou mai, je ne sais plus trop, sur un coup de tête, j’ai mis en mouvement une sérieuse sortie de ma zone de confort.
En temps normal, il faut savoir que je suis derrière l’appareil photo. Et que quand je suis devant, ce qui arrive très rarement, je tire invariablement la langue ou fais des grimaces. A cette tendance naturelle, s’ajoute désormais le surpoids faisant suite à la naissance du mini. Surpoids que je n’ai toujours pas intégré après dix ans. Pour dire à quel point je n’ai pas encore ajusté ma représentation de moi-même : il m’arrive encore d’être surprise et de ne pas me reconnaître quand d’aventure j’aperçois mon reflet dans une vitrine.
Bref, tout ceci pour illustrer que vraiment, quand j’ai rempli un formulaire pour participer à un shooting photo ce fameux soir d’avril ou de mai, c’était un énorme pas dans une zone de très haute insécurité !

J’ai eu la chance d’être retenue. Le shooting a donc eu lieu en juillet dernier, sous le tilleul. Outre le fait d’être photographiée et de devoir me mettre en scène, j’ai affronté la difficulté supplémentaire d’être maquillée, moi qui ne le suis jamais. Quitte à rentrer en zone d’inconfort, autant le faire jusqu’au bout, hein…

Lysa, la photographe, a été adorable et a tout fait pour me mettre à l’aise. Et j’ai vraiment essayé de jouer le jeu et de m’impliquer, en proposant même des idées de pose ou de situation.
Au final, je suis étonnée du nombre de photos dont j’ai accepté la publication. Je ne pensais vraiment pas qu’il y en aurait autant. J’ai du mal à me reconnaître sur les clichés, c’est peut-être pour ça 🙂 ? Quoi qu’il en soit, je déduis du nombré élevé de photos publiées que ça reflète le fait que c’était in fine plutôt une chouette expérience. Reste que LA photo que je retiens de ce shooting est, sans grande surprise, une sur laquelle on ne me voit pas vraiment :).

Bon, j’exagère un peu, parce que celle-ci aussi me plaît beaucoup.

Et si vous êtes curieu.x.ses, sachez que Lysa a publié sur sa page facebook l’album correspondant.

3 Comments

    1. Merci de ton passage ici et de tes mots toujours si doux…
      Je vais un peu mieux, ouf..
      J’espère que ton déménagement s’est bien passé et que tu prends tes marques dans votre nouveau lieu de vie…

  1. Oui, on prend nos marques! On colmate des fuites , on est un peu penchés dans le mobile home, il s’est un peu enfoncé lors de fortes pluies… on chauffe à l’électrique, pas le choix pour le moment…vivement le poêle et la super isolation de la maison.
    Mais je croque les châtaignes ramassées sous mon arbre, je sors même quand il caille tellement c’est beau, tellement c’est calme! Et les chevaux des voisins me réveillent en hennissant!

    De rien ma chère Aegiale! Je suis si heureuse de te relire! ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.