Sur l’écran noir de mes nuits blanches…

Sur l’écran noir de mes nuits blanches…

Contrairement à Nougaro, sur l’écran noir de mes nuits blanches, je me me fais pas mon cinéma.
Non, sur l’écran noir de mes nuits blanches, je ne maîtrise pas les images qui défilent à peine ai-je les yeux fermés. Je me sens comme Alex subissant le traitement Ludovico, forcée de regarder, peu importe le dégoût et la révulsion qu’elles suscitent, les images qui s’imposent à l’écran.

Les yeux ouverts, j’arrive à les écarter, mais si d’aventure, épuisée de fatigue, je les ferme pour tenter de m’endormir, le spectacle reprend et bien entendu m’empêche de trouver une sommeil qui ne serait pas réparateur car peuplé de ces mêmes images qui me réveillent.
Je ne sais pas comment y échapper, à part garder les yeux ouverts, à part me lever et faire autre chose ou, m’avouant vaincue, ouvrir la boîte de somnifères et en avaler un en en espérant qu’il fasse effet très vite.
J’aime à croire que plonger dans une pratique spirituelle, travailler sur mes ombres, avancer en thérapie permettra de mettre fin au cinéma de mes nuits blanches. Toute la question est de savoir quand et si je tiendrais jusque là.

5 Comments

  1. Quelle misère !
    Ça c’est l’horreur.
    Hypnose, homéopathie?
    As tu essayer d’autres thérapie alternatives?
    Je pense que oui… mais sait on jamais!
    L’homéopathie je l’utilise depuis un bout mais je découvre l’approche uniciste et le traitement du terrain. C’ est impressionnant.

    1. Je suis en train de me tâter pour l’hypnose mais avant ça j’ai ressorti mes notes sur l’EFT pour voir si en tapotant je peux toute seule arriver à quelque chose avant de consulter quelqu’un d’autre. Parce que l’arrêt depuis de longs mois et les consultations psy hebdomadaires non remboursées ça pique sévèrement… je pense aussi que la thérapie permettra de diminuer la charge et je ne veux pas crier victoire trop vite, mais la dernière nuit cauchemardesque ayant abouti à me permettre de formuler quelque chose qui était resté flou voire carrément non-dit jusque là je pressens que c’était peut-être la dernière ou en tous cas que ça va aller en s’arrangeant. Bon, je peux aussi me tromper, hein…. on verra. J’aurais pas pensé à l’homéopathie dans ce cas particulier (je partirais plus sur un exorcisme en fait, lol !), mais je garde cette piste dans un coin de ma tête…

  2. Mdr pour l’exorcisme!
    Tel que tu me vois il est 4 h , viens de manger un bout…chose courante. Mais depuis une semaine je dormais mieux. Ça fait du bien.
    Je te souhaite de trouver ton équilibre pour un repos salvateur!

    L’homéopathie de terrain c’est intéressant et impressionnant ! Un seul remède qui rééquilibre !
    J’y croyais pas. Mais quand j’ai enfin eu trouvé le mien, les pensées suicidaires se sont grandement atténuées! ( après une grosse aggravation d’une semaine….fallait surveiller…) à voir!
    Car il faut trouver le bon praticien!
    La technique dont tu parles je n’ai pas encore tester. Je devais mais ma thérapeute je l’ai vu une fois et c’était pas elle qu’il me fallait( pour être poli! )
    Ça serait cool que tu arrives à le faire par toi même.

    Et je suis heureuse que tu sentes que ça va aller mieux!
    Ça va aller mieux!

  3. Bon, je ne suis pas la seule à souffrir d’insomnies… j’espère que tu arrives à récupérer et que ce n’est pas trop impactant…
    Waow, ça a l’air puissant en effet l’homéopathie uniciste, même si j’aurais préféré lire qu’elles avaient complètement disparu et pas qu’elle avaient grandement été atténuées….
    Pas testé l’EFT encore, mais je ferais un retour si je le fais.
    Et oui, ça va aller mieux.. et pour toi aussi, {HUG}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.