J’aurais bien écrit « échouée » en titre, mais « plouf » va tout aussi bien.
Plusieurs mois d’arrêt maladie, processus thérapeutique en cours mais se heurtant à des résistances, reconnexion (plus intellectuelle que « pratique ») avec d’anciennes explorations qui me conduisent à relire avec autre chose que de la simple curiosité les livres de Joanna van der Hoeven, grand chamboulement : un nouveau déménagement en vue (pour cet été)… voilà de quoi résumer sommairement ces longs mois de silence. J’aime à croire que le fait de retrouver prochainement de l’espace (grande maison avec un jardin !), de ne plus passer autant de temps sur la route, de quitter les montagnes, de ne plus assumer seule le quotidien va me permettre de… de quoi ? Redéfinir ma pratique ? Me retrouver ? On verra !
Parlant de pratique, elle ne doit pas être si inexistante que ça en fait, puisque l’autre jour mon mini (plus si mini) m’a dit en réalisant que c’était la pleine lune : « mais, mais, mais… faut qu’on allume des bougies ! ». Mes p’tites affaires sorcières avaient quasiment toutes déjà rejoint les cartons mais ça ne nous a pas empêché d’allumer une bougie :).

4 réflexions au sujet de « Plouf »

  1. excellent ton petit « mini »!

    pleins de bises, ravie de te lire…comme toujours

    • Vi, mon mini me fait regretter de ne pas avoir été plus « ouverte » avec mes grands quand ils étaient petits… Ceci dit, notre situation était différente (contrôles réguliers à domicile du fait de la non-scolarisation) et m’incitait à ne pas risquer de donner du grain à moudre à ceux qui voient des dérives sectaires dès qu’on s’éloigne de la « norme ».
      Merci de ton passage ici, comme toujours et des BizZzZZzzzes aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web