Evidemment, hier soir, j’étais tellement fatiguée que je n’ai pas pu m’occuper comme prévu du petit autel de la cuisine. Je pensais ainsi amorcer les célébrations du solstice d’hiver, tant pis.
C’est donc cet après midi seulement que j’ai fait préparé de l’eau de nettoyage. Eau chaude, dans laquelle j’ai fait infuser sauge + lavande + romarin, avant d’additionner le tout de citron pressé. Ainsi équipée, j’ai nettoyé aussi bien l’autel de la cuisine que le grand autel dans ma chambre.

Dans la cuisine

J’ai pris mon temps pour tout nettoyer, sécher et réfléchir à comment tout ré-agencer. Et j’ai enfin replanté du lierre bouturé dans le pot sur le petit autel. Enfin, parce que le précédent avait succombé à la chaleur pendant notre absence de cet été (oui, j’ai laissé du lierre mort sur mon autel depuis tout ce temps :/). Le petit pot vert est à nouveau garni d’eau de rose. Entre ça, les plantes, le speculoos ça sent drôlement bon par là :). La Gardienne a également trouvé sa place sur cet espace…

autel de cuisine

Autel principal

Pour le grand autel de la chambre, j’ai procédé en deux temps (parce que je devais emmener mes fils quelque part) : d’abord le petit meuble à tiroir, ensuite la commode avec l’arbre des sabbats.
Je ne suis pas satisfaite de mon espace de rangement, tout est un peu en vrac dans les trois tiroirs du meuble. Il faudrait vraiment que je trouve une meilleure façon de tout organiser.
Je n’ai pas trouvé dans mes affaires de rubans du « bon » vert (sapin quoi !) et pas moyen de remettre la main sur le ruban rouge que j’ai pourtant revu dans le courant de l’après-midi. Tant pis, l’arbre des sabbats est pour le moment paré de vert un peu trop clair. Si j’ai le temps demain après le boulot, je passerai acheter du ruban vert de la bonne couleur et du rouge aussi. Et si je n’ai pas le temps, ça restera comme ça, l’intention y est !

J’avais quand même pensé au solstice d’hiver un peu en avance et prévu de la bière locale au sapin ainsi que du pain d’épices à laisser en offrandes. Et comme il y a trois ans (déjà !), mon Grand est sorti couper un peu de houx pour l’occasion. Sauge, romarin, genévrier, lavande, badiane se retrouvent aussi dans un bol sur cet autel du solstice. Ce sont vraiment les plantes qui sont incontournables pour moi, elles se retrouvent très souvent sur mes autels, ensemble ou pas d’ailleurs.

Une fois tout nettoyé, installé, j’ai réussi à prendre un petit moment pour méditer. J’ai savouré de ne plus avoir mal à la tête quand je médite et j’espère que ça va durer.

autel et arbre des sabbats
autel du solstice d'hiver
bol d'offrandes de Yule
plantes

Cela m’a fait du bien de pouvoir m’occuper de ces espaces sacrés, pas seulement pour le dépoussiérage physique mais aussi pour ça.
Mon souhait / projet est de « renouer le fil » (oui, une fois de plus !) et de m’occuper au quotidien de mes autels, de garder ces espaces sacrés vivants tout au long de l’année prochaine. Quitte à « tricher » quand je suis absente de la maison en entretenant un autel de voyage, extension de ces espaces.
Une courte journée donc, solstice d’hiver oblige :D, au cours de laquelle je n’ai pas fait grand chose et ça fait du bien !

2 réflexions au sujet de « Alban Arthan (Yule – Solstice d’Hiver) »

  1. tu as fais beaucoup!!!
    c’est magique!
    je ne fais plus vivre mon autel aux rythmes des cycles, j’y arrive pas!
    j’aimerai!
    tu me donnes envie, et tu m’inspires beaucoup!
    la Dame est juste parfaite là où tu l’as installée!
    j’avais même les odeurs à te lire!

    • Finalement, en regardant objectivement, je m’en suis quand même pas mal occupée cette année, de mon autel. Et si je suis plus attentive, je remarque que c’est souvent autour de la même période qu’il y a flottement… matière à réflexion pour moi !
      Moi qui suis si souvent inspirée par toi, ça me touche que la réciproque soit vraie pour cette fois !
      Et cool pour les odeurs… ça sent bon, hein :p ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web