Au mois de mars, toutes les femmes de mon double groupe de formation ont partagé un moment spécial et très fort lors d’un cercle organisé pour l’une d’elles. Ce moment avait fait naître en moi l’impulsion de créer un collier, avec des perles offertes par chacune de nous pour celle qui était à l’honneur. Au fil des mois j’ai donc depuis collecté les perles qui se sont assemblées toutes seules en un collier magnifique d’harmonie avec ses perles pourtant disparates. Nous nous sommes toutes mises d’accord cette semaine, puisque nous sommes à nouveau en stage toutes ensemble, pour nous retrouver et remettre le collier à sa destinatrice. Suite à un changement d’emploi du temps, nous pensions devoir nous contenter d’une demi-heure ce soir et finalement, magiquement, l’espace s’est libéré et nous avons disposé de toute la soirée !

J’avais choisi l’endroit, derrière ma tente, à l’abri des regards indiscrets et proche de deux souches dont l’une était parfaite pour un autel improvisé à partir de ma « boîte de sorcière » de voyage. Une grande nappe installée, des sucreries pour « après »… au milieu de la grande nappe, un récipient en terre cuite dans lequel j’avais mis le collier dans son sachet d’organza avec petit grelot, recouvert de la nappe blanche sur laquelle j’avais composé le collier. Une fleur posée sur la nappe blanche. De la musique en fond sonore, Circle of Women évidemment… et voilà… un cercle de femmes. Et un autre très beau moment.

autel

Je crois que c’est la première fois que je suis à l’origine d’un cercle de femmes, que j’initie un tel moment et je suis pleine de gratitude pour celle dont la demande initiale en mars nous a emmenées à cette soirée.  Je suis pleine de gratitude aussi pour que ce que cette expérience de sororité répare en moi et heureuse d’avoir entre autres partagé deux perles de mon labor necklace dans ce collier-là.

2 réflexions au sujet de « May the circle be open »

  1. Magnifique photo de ce moment unique!!merci pour ce partage, je vis par procuration ces instant magiques…j’imagine et ça fait rêver!

    • C’était un peu avant le moment magique… c’est très rare que je prenne des photos « pendant ». Ce moment continue à me rendre heureuse et je suis ravie de pouvoir rester dans cette énergie pendant mes vacances au Far West en retrouvant ma soeurcière bien-aimée 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web