autelcuisine J’ai instauré depuis quelques temps (cf. ce billet) une petite pratique pluri-quotidienne à laquelle il m’arrive de déroger – mais de mois en moins souvent – et qui me remplit le coeur : j’allume une petite bougie sur mon mini autel de la cuisine avant de me mettre à commencer à préparer le repas. Je suis du coup beaucoup plus centrée, moins dans l’urgence même quand c’est « la course entre midi et deux » (en fait ce n’est la course qu’à cause de mon sentiment d’être prise par le temps, quand je me pose et que je fais les choses sans stress, ça va aussi vite et l’ambiance est nettement meilleure !). Et puis ça transforme la « tâche ménagère » que j’aime le moins en un moment sacré, dans lequel je peux exprimer ma gratitude pour les plantes et les animaux qui vont nous permettre de nous sustenter, de la gratitude aussi d’avoir de quoi nourrir suffisamment ma famille. Cette transformation est importante pour moi, elle me permet d’abord de vérifier concrètement que rien n’est figé et surtout que j’ai, moi, le pouvoir de transformer sinon les choses mais au moins mon point de vue à leur sujet; c’est un peu comme en thérapie où je remarque que souvent, une problématique donnée trouve sa solution quand, à force de la triturer, retourner j’arrive à moi, changer de place et l’observer depuis un autre endroit.

Ce que j’aime particulièrement en ce moment, c’est de voir émerger des pratiques, expérimentations qui viennent non pas parce que j’essaie de coller à un chemin prédéfini ou parce que je décide que tel chemin est celui sur lequel je vais marcher, mais parce qu’elles s’imposent à moi et font du coup pleinement sens, pour moi, là, maintenant. Je pense qu’il y a quelques années en arrière, j’aurais pu décider concrètement un truc du genre (je vais schématiser très outrancièrement, hein, mais c’est pour donner l’idée) « wah, c’est cool, kitchen witch, ça me parle drôlement, alors ça veut dire que tu vas allumer une bougie pour créer un espace sacré avant chaque préparation de repas, que tu vas faire ci et ça »…. Là, non, ça ne s’est pas passé comme ça. J’étais dans cet élan de prendre soin du quotidien, de le réenchanter par pour pouvoir me coller une étiquette mais parce qu’il y avait un besoin, une envie, un élan; c’est dans ce contexte que le fait d’allumer une bougie s’est imposé.
Dans le même ordre d’idée, il y a quelques années, à force de lire des témoignages, expériences ce voyages chamaniques, j’avais acheté des livres, des enregistrements de tambour etc.; mais je n’avais finalement jamais sauté le pas (à la fois par peur mais aussi parce que in fine j’avais bien conscience que je n’avais pas de réel motif pour faire ces explorations à part que ça avait l’air super intéressant). Et là, bing, ces explorations se mettent en place, naturellement, sans que je décide arbitrairement « ok, je vais faire ça ». C’est vraiment bon de sentir qu’à nouveau mes pas me portent (par opposition à « je vais décider de là où mes pas vont me porter parce que ça a l’air intéressant / ça me parle »).

Je vois émerger de nouvelles envies aussi, comme de pouvoir échanger (et j’ai vraiment, je pense, en plus besoin (et pas seulement envie) d’échanger au sujet de mes expériences de voyage chamanique) par clavier interposé mais en vrai; de plus en plus, le virtuel, même s’il peut parfois être bien réel, atteint ses limites pour moi. J’ai plein de peurs encore, c’est pour ça que je n’ai qu’à moitié sauté le pas pour ce qui est de rencontres « en vrai ».

Ah et puis dans un autre registre…

[mode geek]… j’ai eu la surprise, l’heureuse surprise de retrouver en fin de semaine dernière une ancienne sauvegarde du blog ET d’arriver à me connecter en ftp avec filezilla à mon compte (ce que je n’arrivais pas à faire depuis le passage l’an dernier (je crois) dreamhost / ovh). Du coup, mes billets devraient tous avoir retrouvé leurs illustrations (faut quand même que je vérifie), youpi !

J’ai aussi décidé de revoir les catégories de ce blog; pour l’instant, c’est en cours de réflexion.[/mode geek]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web