Maintenant que mes quatre enfants sont scolarisés, j’ai un peu de temps toute seule à la maison le matin. Pas beaucoup car les horaires des écoles sont différents (avec les trajets, j’en ai pour quarante-cinq minutes à chaque début de classe et même chose à chaque fin de classe), mais suffisamment pour que cela me permette de passer du temps à méditer, prier à mon autel au calme au lieu d’attendre le soir qu’enfin le mini soit endormi (malgré la fatigue de l’école, ça peut durer un moment parfois…), ce qui arrive parfois après que j’aie moi-même sombré (pas pratique pour aller méditer ou prier…). Ce qui explique sans doute que la régularité soit enfin à nouveau au rendez-vous et je m’en réjouis, avec une pointe d’inquiétude concernant la façon dont je vais pouvoir organiser ce temps qui m’est aussi précieux que nécessaire une fois que j’aurais repris le chemin du travail. Mais passons. Avant-hier matin, j’ai eu le luxe d’avoir deux heures pour célébrer l’équinoxe et cela m’a fait un bien fou de me poser pour marquer ce passage.

20140923-autelmabon

J’ai commencé par une douche rituelle, avant de m’asseoir à mon autel qui était déjà paré de ses couleurs d’automne et orné depuis la veille d’un God’s Eye de saison. Étonnamment, c’était la première fois que j’en faisais un (le net regorge de tutoriels très clairs) et j’ai apprécié ce « tissage » répétitif qui se prêtait bien à un accompagnement de prière / incantation. J’ai célébré à l’intérieur d’un cercle; c’est assez rare que je « cast » un cercle et la plupart du temps c’est quand j’ai un « travail magique » à accomplir que je prends le temps et ressens le besoin de le faire. Là, j’en ai eu besoin, c’était important pour moi de marquer cette bulle à l’intérieur de laquelle j’allais célébrer. Au passage, la localisation de mon autel n’est vraiment pas pratique quand j’ai besoin de tracer un cercle… je ne l’ai pas matérialisé avec de la craie ou du sel comme je peux le faire d’habitude, juste visualisé. J’ai ensuite commencé le rituel que j’avais prévu, inspiré de diverses lectures mises à ma sauce personnelle, pour marquer l’équilibre qui précède l’entrée dans la partie sombre de l’année. Une prière sur le thème de l’équilibre puis un moment de méditation ensuite, sur le thème de la gratitude / récolte / abondance.

J’ai ensuite procédé à un tirage de cartes (Mabon Spread, by Tabi), avec l’Oracle de la Triade.

20140923-tiragemabon

odt51
odt13
odt10 odt03
odt49 odt43
odt12
odt16

1 – The light : what is beginning or shining brightly in your life

51 – Retour

2 – The dark : what is dying or shadowing over your life

16 – Mutation

3 – Gift : what your are most thankful for

10 – Réussite

4 – Harvest : what is being harvested right now

3 – Delta :

5 – Unseen gift : what you don’t realize you have or should be thankful for

49 – Adversaire

6 – Recognition : what you need to share or sacrifice

43 – Clé

7 – Equality : what you need to balance in your life

13 – Pénitence

8- Mysteries : what the future holds for you

12 – Sceau

J’ai du mal à interpréter les cartes Adversaire et Pénitence, je dois l’avouer. Les autres me semblent assez claires cependant. L’Adversaire pourrait représenter plusieurs choses / personnes et jusqu’à la rédaction de ce billet il ne m’était pas encore venu à l’idée que cela pouvait être toutes ces choses / personnes, justement, pas juste une… là, ça serait moins troublant pour moi. Reste Pénitence pour ce que je dois équilibrer et là, je coince.

N.B. : Comme toujours, les photos / scans de cartes qui sont posté(e)s dans le cadre de ce billet sont à vocation illustrative uniquement. Les droits appartiennent à leurs auteurs respectifs soit Dominike Duplaa / Editions Gange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web