On dirait que des pièces du puzzle viennent enfin de trouver ou de retrouver leur place.

Cela fait des années que je fréquente (virtuellement) FlyLady, un paquet d’années encore plus important que je tourne autour de l' »Ici et Maintenant », par le biais de pratiques & outils divers et voilà que tout à coup je suis surprise de me trouver mue de l’intérieur – comprendre pas par ma tête ! – vers cet ici et maintenant au travers des tâches ménagères et plus particulièrement de la préparation des repas (je n’ose dire « cuisine » vu mes capacités de cuisinière). Au point de me dire que mon chemin est peut-être celui-là, fondamentalement. Que je peux avoir de l’intérêt intellectuel, des affinités avec telle ou telle voie mais que mon élan c’est celui-là, tout simple, dans les gestes du quotidien, dans la pincée de sel qu’on rajoute, dans l’intention en préparant un repas, en passant le balai. C’est très bête à dire mais je crois que je commence à peine maintenant à entrapercevoir vraiment ce que peut être une Kitchen Witch… vraiment, c’est à dire pas avec ma tête. Ce n’est pas une étiquette que j’ai envie et encore moins que je me sens le « droit » de porter, mais je crois néanmoins qu’il y a une certaine parenté. Et je vais sans doute relire Tess Whitehurst et enfin mettre le nez dans quelques uns des livres d’Ellen Dugan que j’ai à la maison.

magickal things
(j’ai imprimé cette image d’Emilie Balivet et je vais l’accrocher dans la cuisine…)

J’essayais de mettre des mots sur ce qu’il se passe en moi en ce moment, j’avais envie de dire que c’est comme si cet élan me conduisait à réenchanter le quotidien, ou en tous cas à essayer… et je me suis souvenue alors de mon premier essai écrit pour le NOD et j’ai souri.

It all ties together eventually.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web