kaliJe pense que vous le savez, le mantra est une formule en sanskrit, plus ou moins longue et chargée d’énergie divine subtile. Elle est composée de mots ou de syllabes sacrés (om par exemple).
Pour que ce mantra ait un effet, il convient de le répéter avec coeur et concentration, autant que possible : dans le cadre de la vie quotidienne, dans toutes les activités (si celles-ci n’accaparent pas trop l’intellect) ou dans le cadre de la méditation.
Il y a énormément à dire sur le mantra et ce n’est pas le but de ce billet : je voulais juste faire un retour sur le premier mantra à Kali avec lequel j’ai travaillé et sur celui que j’ai commencé à utiliser mercredi.
J’ai évoqué ici ce mantra :
Krim Krim Krim Hum Hum Hrim Hrim Daksine Kalike Krim Krim Krim Hum Hum Hrim Hrim Swaha

Ce mantra de 22 syllabes est considéré comme particulièrement puissant de par sa longueur et par le fait qu’il contient les 3 mantras « graines » (bij ou bija mantra) de Kali : Krim (éveille la shakti), Hum (dirige la shakti avec force), Hrim (entrée dans le « coeur spirituel »).

Celui que j’ai commencé à répéter mercredi est le mantra de 15 syllabes suivant :
Om Hrim Shrim Klim Adya Kalika Param Eshwari Swaha
qui, si j’ai bien compris, pourrait se traduire de la sorte : “Om et salutations à Elle qui est la première, noire dans sa propre réalité, le Féminin Suprême Primordial, qui coupe à travers les illusions jusqu’à la vérité intégrale de l’existence ».

Selon Thomas Ashley-Farrand dans Shakti Mantras: Tapping into the Great Goddess Energy Within* :

When we invoke Kali through this mantra, we are saying, « I want true spiritual advancement by the most powerful and direct route, the consequences to my ego notwithstanding.

soit grossièrement : Evoquer Kali à travers ce mantra revient à dire que l’on souhaite une véritable avancée spirituelle et ce par la plus puissante et la plus directe route, quelles que soient les conséquences sur l’ego.

Oui, comme en thérapie, j’ai dans ce domaine aussi envie de donner des coups de pies dans la fourmilière. Si ça se trouve, je vais m’en mordre les doigts (et vu les ressentis lors des premières répétitions de ce second mantra, c’est plus que probable) mais je n’en peux plus de cette inertie…, j’ai envie que ça BOUGE !
(oui, attention à ce que tu souhaites… tu pourrais bien l’obtenir….)

* Comme pour les livres que je présente dans la Revue du Dimanche, ce lien est un lien partenaire avec amazon, ce qui signifie que si vous achetez le livre à partir de ce lien, je reçois une petite commission.

Source image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web