Depuis Samhain, j’arrive à passer un peu de temps quotidiennement à mon Autel, qui bouge régulièrement. Le hic c’est que c’est souvent peu de temps car c’est le soir et que le soir… le mini décide de jouer les insomniaques ou les difficiles à mettre au dodo… donc souvent, il est plus de 22h quand je peux enfin sortir de la chambre et aller allumer encens et bougies à mon autel, une heure à laquelle j’ai les yeux qui se ferment tout seuls (oui, Mamie… mais bon, le manque chronique de sommeil depuis 24 mois n’aide pas). Il faudrait que j’arrive à bouger un peu l’organisation de mes journées pour pouvoir faire ça en journée ou le matin juste après avoir emmené ma fille à l’école, histoire de disposer de davantage de temps. A étudier. Depuis le lendemain de la pleine lune il ressemble à ça… très dépouillé, à l’image de « là où j’en suis » on dirait (même si « des choses » semblent se dessiner, rien de certain, rien de clair…).

20131118-Autel

J’ai pu avancer un peu aujourd’hui sur ma nouvelle nappe d’autel (j’en ai fini avec le fil noir, reste le fil blanc du labyrinthe et les symboles des éléments à broder), mais elle est toujours loin d’être terminée. Moi qui souhaitais initialement la mettre « en service » juste après la pleine lune, c’est loupé. Peut-être après la prochaine nouvelle lune alors. Je croise les doigts (mais pas trop, sinon je risque de ne plus arriver à broder :D).

Côté tarot, j’ai commencé le PT40 en retard et je suis officiellement à nouveau en retard : j’aurais du publier hier mes notes sur l’Impératrice :/ (les cartes sont sur mon autel depuis lundi dernier). J’espère y arriver pour demain mais rien n’est moins sûr.

Bref, malgré une certaine régularité pour ce qui concerne le (petit) temps quotidien passé à mon autel, je ne suis pas sûre d’arriver à renouer le fil, et ce sur quel que front que ce soit d’ailleurs :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web