Je vais poster ce billet à propose de Samhain avant même d’avoir écrit à propos du dernier sabbat avant celui-là que j’ai réellement célébré :/. Mais tant pis, je reviendrai sur Litha / Alban Hefin ultérieurement (ou pas).
Malgré mes bonnes résolutions, c’est toujours mon autel du Solstice d’été qui était en place quand j’ai voulu m’attaquer à celui de Samhain :/. Un bon dépoussiérage plus tard et j’étais prête à accrocher, décorer, allumer… J’avais l’intention de broder la nappe d’autel mais je n’ai pas réussi à me décider sur un motif avant qu’il ne soit trop tard, c’est donc à nu que j’ai utilisé le set de table noir (qui vient de chez le grand suédois).

20131031-autelsamhain01
20131031-autelsamhain02

Habituellement, j’utilise toute la place sur mon autel mais là, j’avais l’intention de faire un tirage ce qui explique d’une part le jeu de cartes (Oracle de la Triade) et d’autre part que l’ensemble des éléments soient plutôt massés dans le fond, libérant l’avant pour disposer les cartes le moment venu.
Les deux bols rouges du fond contiennent des graines de tournesol et une petite statuette noire de la Déesse pour celui de gauche, de l’eau pour celui de droite. Le bol rond rouge devant le coffret en bois contient du romarin et de la badiane étoilée. Le calice « dragon » (jamais utilisé jusqu’à maintenant !) est destiné à recevoir du jus de grenade au moment de la célébration. Sur l’autel : des bougies, de l’encens, une grenade, des marrons, une pomme de pin, une plume blanche. Les quatre petits cailloux sont mes cailloux de « direction » (je dois toujours les peindre :/) et seront disposés comme il se doit au moment voulu.
J’ai conservé la branche que j’avais ramassée pour Alban Hefin et changé les rubans qui y sont accrochés. Cette branche va revenir je pense pour chaque sabbat.
Au mur, au milieu du rideau frangé noir, une branche d’olivier séchée (parce que c’est l’olivier du jardin de mon défunt grand-père) et ma sorcière à droite qui a enfin fait une sortie des cartons. Autre sortie, le tableau de Libellune, qui depuis que nous sommes dans notre nouvelle maison n’a toujours pas retrouvé SA place :/.
Une photo une fois allumé :

20131031-autelsamhain03

Je voulais vraiment préparer ma célébration, réfléchir, laisser mûrir… mais le quotidien en a décidé autrement. Pas eu / pas su prendre le temps nécessaire à mes préparatifs… ma fête a été très simple, relativement courte, mais pour la première fois depuis hmmm, depuis la naissance de mon petit dernier, j’ai ressenti l’énergie du moment. Un tout petit peu, timidement, mais c’est bien plus que depuis trop longtemps et rien que pour ça, je suis contente de n’avoir finalement rien préparé et d’avoir juste été spontanée. Je voulais faire un tirage, j’ai rapidement surfé pour trouver l’inspiration et finalement, c’est sur ce tirage là que je me suis arrêtée. Un tirage proposé par Joanna Powell Colbert. J’ai choisi de tirer avec l’Oracle de la Triade. Parce que ce jeu de cartes est associé pour moi à ma séance avec Alice Kara et que j’y repensais justement récemment parce que j’ai le souvenir de quelque chose qu’elle avait mentionné et qui pourrait éclairer ce qui est maintenant au présent, mais je ne suis plus sûre de ce que c’était au juste et je n’ai aucun moyen de vérifier car mes notes de consultation se sont volatilisées en même temps que ma clé USB me claquait entre les doigts.

 OdT57-Omega
4 – Opening
 OdT36-Voyage
5 – Wisdom
OdT43-Clé
3 – Center
OdT34-Initiation
1 – Offering
OdT09-Sagesse
2 – Challenge

01-Offering : What or who is dead or dying, that you need to honor ?
34-Initiation : pour moi, c’est plus un « quoi » qui est « mort » et il s’agit, me semble-t-il, de ma formation à l’EPB. Pas un deuil de la formation en elle-même, mais le deuil de pouvoir la faire sinon maintenant, du moins dans un futur immédiat. Mais il pourrait aussi s’agir de ma progression au sein du Grove of Dana, qui est en pause mais finalement, peut-être pas seulement en pause ?

02-Challenge : What task does the Elder of Fire ask of you ?
09-Sagesse : oui, le challenge c’est « du mal à se livrer »…

03-Center : Where do you find your center of power ?
43-Clé : mon interprétation est floue, là. Plusieurs éléments me « parlent » dans le livret, mais rien qui ne fasse vraiment tilt.

04-Opening: What new sweetness is wafting in on the scent of burning herbs ?
57-Omega : pour moi, pas d’autre sens que la fin du cycle dans lequel je suis enfermée depuis deux ans. Et c’est plutôt positif !

05-Wisdom: What secrets do the ancestors whisper to you this All Hallows Eve ?
36- Voyage : j’en retiens la communication.

Si certains éléments de ce tirage me sont accessibles et me « parlent », pour d’autres, c’est plus flou et incertain. Du coup, dans son ensemble, ce tirage me laisse un peu frustrée :/.

J’ai aussi ressorti Madame Endora’s Fortune Cards (avec une review ici) pour une seule carte éclairant ce qu’il sera bénéfique pour moi d’inviter pour l’année à venir…
mefc-spiderPatience alors…

N.B. : Comme toujours, les photos / scans de cartes qui sont posté(e)s dans le cadre de ce billet sont à vocation illustrative uniquement. Les droits appartiennent à leurs auteurs respectifs soit pour :

– Oracle de la Triade : Dominike Duplaa / Editions Gange

– Madame Endora’s fortune Cards : Christine Filipak / Monolith Graphics

Je procrastine, je le sais, mais j’ai toujours le projet de demander (et obtenir) l’autorisation des détenteurs des droits pour publier les images des cartes utilisées lors de mes tirages.

2 réflexions au sujet de « Samhain 2013 »

  1. Les célébrations improvisées sont bien souvent les meilleures 😉
    J’aime beaucoup ton autel et ce qu’il dégage, c’est doux, chaleureux, réconfortant, et en même temps il a quelque chose de mystique, d’ésotérique.

  2. Oui, c’est ce que je me suis dit aussi : qu’il n’y avait aucune raison que le coeur et le flot du moment ne vaille pas tous les mots bien écrits et les trucs bien préparés / réfléchis / policés… et c’est vrai que finalement, je me suis rendue compte qu’une fois dans le moment, ben, ça a « coulé » tout seul, c’était évident. Et c’était drôlement bon que ça le soit, ça me manquait, ces évidences…
    C’est intéressant de lire un retour extérieur sur mon autel et de voir comment il est perçu par des tiers (et puis ça fait toujours chaud de voir que ce qu’on a essayé d’y mettre se voit de dehors :D).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web