IMG_20130517_132357L’autre jour quand je suis allée marcher, j’avais l’intention de monter jusqu’à la Pierre Percée. Finalement, j’ai découvert en chemin un chêne qui m’a intimidée puis un chouette sentier sous les arbres, un endroit avec une atmosphère vraiment spéciale. Le long de ce sentier, un creux dans une vieille souche dont on aurait dit qu’il était destiné à recueillir des offrandes.

J’ai voulu y remonter hier, me disant que quand le moment serait venu pour moi de monter jusqu’à la Pierre, je le saurais mais qu’en attendant, j’avais sûrement à faire avec ce chêne et ce sentier. J’ai bien retrouvé le chêne mais ensuite, je n’ai pas réussi à me souvenir de l’endroit où j’avais tourné la première fois… j’ai fait demi tour quand il est devenu évident que je m’étais trompée en tournant à gauche et je suis repartie sur le chemin principal puis ai continué sur la crête, en espérant retrouver le sentier un peu plus loin.
Je me suis arrêtée pour boire et j’ai voulu vérifier que mon téléphone était bien allumé et que j’avais bien enlevé le silencieux. Oui, je dois composer avec le fait d’être mère et que l’un ou l’autre de mes rejetons puisse avoir un besoin urgent de sa mère, y compris quand la nature de ma marche ne se prête a priori pas à conserver un téléphone allumé. En l’occurrence, ce n’était pour une fois pas le mini, mais mon cadet qui avait tenté à cinq reprises de m’appeler depuis mon départ de la maison :/. Je l’ai rappelé, bien évidemment.
J’ai du faire demi-tour sans avoir retrouvé le sentier, sans avoir déposé mon offrande (mais en ayant ramassé une canette de coca et un emballage vide abandonnés là par des marcheurs pollueurs). Il va me falloir attendre au moins jusqu’à lundi prochain pour pouvoir envisager d’y remonter et je suis impatiente de voir les changements qui se seront d’ici là opérés.

IMG_20130517_134046

2 réflexions au sujet de « Le sentier bien caché »

  1. Ah, généralement quand un endroit joue à cache-cache, comme ça, c’est plutôt bon signe … Un peu comme s’il nous testait pour voir si on est capables de revenir et si on en a vraiment la volonté.
    Mon Coin a disparu un nombre incroyable de fois avant que je ne le localise vraiment. Je me suis plantée pendant des semaines avant de le retrouver enfin. Aujourd’hui j’y vais les yeux fermés, mais je me souviendrai toujours de ces grands moments de perplexité au bout de 4 km dans le mauvais chemin ^^

  2. Bon, je ne suis pas la seule, ça rassure 🙂
    Blague à part, c’est tout sauf innocent cette histoire de monter à la Pierre Percée et de ne pas y arriver puis de ne pas retrouver le sentier de la première fois… oui, je vais y retourner et je m’apprête à devoir encore chercher, faire demi-tour avant de retrouver l’endroit (en espérant que mes gnômes ne me mettront pas de bâtons dans les roues cette fois….).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web