Je sais, je sais quand j’ai commandé et reçu ce livre en 2010, j’en avais parlé. Enfin, juste pour dire que je l’avais reçu :). Lu à l’époque, je n’en avais pas reparlé plus avant ici. Et si je le fais aujourd’hui c’est à la faveur d’une relecture qui s’inscrit dans ma démarche de renouveau, de redéfinition, de re-questionnement.
Je postais hier un commentaire chez Skadi Bella, sur un vieux billet de conseils à la jeune génération (pleins de bon sens soit dit en passant). Bien que je ne me considère plus vraiment comme faisant partie de la jeune génération (je suis tombée dans le chaudron il y a maintenant un peu plus de huit ans), j’ai dans le même temps le sentiment qu’en ce moment, je repars de zéro ou presque.
C’est difficilement explicable (et je ne vais d’ailleurs pas essayer de le faire ici ce n’est pas le propos), mais vu le contexte personnel, inaugurer ma revue du dimanche avec ce livre est bien plus porteur de sens que de le faire avec le livre dont je souhaitais initialement parler (ce sera pour la semaine prochaine).
Parce que oui, il y a maintenant une revue du dimanche sur ce blog.
Une façon de m’obliger à (re)lire, (re)travailler et mettre mes pensées en ordre, avec le bénéfice espéré tout autant additionnel que potentiel que ces billets soient une source d’échanges fructueux et constructifs.

circlewithinDonc, premier livre à passer à la moulinette, The Circle Within de Dianne Sylvan au sous-titre explicite, Creating a WICCAN Spiritual Tradition.
Pour la petite histoire, mais sans doute beaucoup d’entre vous le savent-ils déjà, Dianne Sylvan se définit désormais plus comme une nomade spirituelle (et a même proposé l’an dernier Becoming a Spiritual Nomad, un cours de six semaines auquel j’ai participé, ou plutôt auquel je me suis inscrite et ai participé la première semaine, ahem) que comme wiccane, mais cela n’enlève rien à son propos qui reste à mon sens (et au sien puisque c’est ainsi qu’elle présente son ouvrage) une excellente façon d’amorcer pour chacun la réflexion sur la création d’une tradition spirituelle païenne au niveau personnel et surtout la façon d’intégrer une pratique spirituelle à son quotidien (ce qui est je pense au moins aussi important – voire plus ? – que de célébrer esbats et sabbats).

The Circle Within: Creating a Wiccan Spiritual Tradition* – Dianne Sylvan
Llewellyn Publications, 2003
Broché, 189 pages
ISBN  13 : 978-0-7387-0348-0

Sommaire :

Aknowledgements
Preface
Introduction

PART ONE
1-Stepping into the circle : an introduction to personal spiritual practice
2-In search of mystery : our relationship with Deity
3-Living the path : ethics and standards of behaviour
4-The temple hearth : concepts of Sacred Space
5-Building a practice : elements of a daily practice
6-The turning wheel : the wheel of the year and the elements
7-The dance of life : creating personal rituals

PART TWO
The Book of Moonlight : rituals, prayers, etc.

Recommended reading and bibliography
Index

Présentation de l’Editeur : The Circle Within is your guide to creating a personal spiritual practice for daily life. The first section is a thoughtful examination of Wiccan ethics and philosophy that explores how to truly live Wicca. The second section includes devotional prayers and rituals that provide inspiration for group or solitary practice.
Topics include: cultivating an ongoing personal relationship with deity, ethics and standards of behavior, concepts of sacred space, elements of a daily practice, tuning into the Wheel of the Year and the elements, and creating meaningful personal rituals.
Move beyond the basics of Wicca and enter the sacred space of the circle within.

Avec cette relecture, j’avoue être en désaccord avec ce qu’en dit la quatrième de couverture : « move beyond the basics of wicca »; il me semble au contraire que toute la démarche décrite dans ce livre devrait intervenir sinon préalablement du moins en même temps que les premières lectures « de base », quelle que soit la tradition dans laquelle on s’inscrit / chemine. Certes, savoir ce qu’est un sabbat par exemple est un pré-requis pour cette lecture, mais je ne le trouve pas pour autant inabordable pour un « débutant ».
Ma position sur le sujet est certainement biaisée et vient peut-être 1 – de ce que je ne débute pas exactement (j’ai peut-être oublié ce que c’est que d’être submergé(e) d’informations nouvelles sur les outils, la Roue du Temps etc., l’exaltation des premiers temps, le sentiment d’être enfin à la maison et de vouloir « pratiquer »), et 2 – de ce que je vis en ce moment. Quoi qu’il en soit, assembler l(d)es outils par exemple ne me paraît pas être d’une urgence absolue par rapport à la nécessaire réflexion sur la relation que l’on souhaite entretenir avec Dieu(x) & Déesse(s) et comment la nourrir, sur ce que nous recherchons / attendons de cette voie, sur les valeurs qui nous guident.
En tant qu’outil d’aide à la réflexion sur la spiritualité, sur notre chemin propre et sur ce que nous souhaitons / pouvons mettre en oeuvre pour « marcher notre parole », ce livre rempli parfaitement sa mission à mon sens. Avec humour et humilité, Dianne Sylvan expose son point de vue et une partie de sa pratique mais nous invite à la fin de chaque chapitre avec trois questions à chaque fois à confronter notre point de vue, notre pratique à la sienne pour peu à peu tisser le fil de notre propre « tradition ». Peu de rituels / prières sont partagés dans la seconde partie (ce n’est pas l’objectif du livre que de fournir un recueil plus complet), mais j’ai trouvé ceux qui le sont particulièrement poétiques et facilement adaptables / personnalisables.

* N.B. : Ce lien renvoie sur la page détaillée du produit sur amazon. Je suis inscrite au programme partenaire et si vous souhaitez acheter ce livre via le lien présent sur ce blog, je recevrai une petite commission (utilisée pour subventionner partiellement mes nouveaux achats de livres).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.