Je comptais poster un nouveau billet lundi, mais je ne l’ai pas fait. Je ne sentais pas ce dont je pensais parler. Je n’ai pas insisté, me disant que je verrai bien, que ce projet de billets hebdomadaires n’avait après tout rien d’obligatoire et que si ça se trouve, cette semaine serait tout simplement consacrée à passer du temps avec et devant mon autel remis en place. Je me trompais.

Mercredi, loin dans la montagne, N. me (pas qu’à moi mais ce n’est pas le propos) parle d’un sujet qui fait tilt. TILT même. Une évidence tellement aveuglante que je ne comprends pas pourquoi j’ai eu besoin de ce coup de pouce pour reprendre cette route, pour à nouveau arpenter le labyrinthe. En effet, il y a trois ans, suite à ma participation à Par Quatre Chemins – un projet mené par Nolwenn – (version 1 de ma participation ici, version 2 ), j’avais continué en coulisses à travailler sur ce sujet du labyrinthe et surtout à travailler avec ! J’avais tracé, médité en traçant, médité en marchant (surtout avec le doigt) et avais trouvé l’apaisement, des réponses, des pistes.

Dix-huit mois que je suis restée et qu’il semble pourtant que je ne sache pas comment être là, dix-huit mois que je marche et que je cherche la route… tout ce temps et pas une fois je n’ai repensé à cette route qui me mènerait au Centre que je ne retrouve plus toute seule. Pas même ces derniers jours quand justement les reconnexions se dessinent et s’esquissent. J’avais besoin de cette petite flamme portée par d’autres mains pour me remontrer l’entrée du labyrinthe…

Crédit photo : jmliss

5 réflexions au sujet de « RLF : Le chemin »

  1. Si jamais un jour tu as envie de te remettre à gribouiller en groupe, j’avais repris le projet de Nolwenn pour le poursuivre, dans une forme transformée 😉

    • Oui, j’ai vu ça… à vrai dire, ça me tenterait plutôt pas mal mais pour le coup, j’ai peur de me brûler un peu les ailes en m’investissant dans quelque chose à un moment où je sens mon équilibre encore incertain (mais si j’ai bien compris, il y a plusieurs cycles, donc si je ne participe pas à celui-là, ce sera pour le prochain 🙂 !)

  2. Oui 🙂 Contrairement à Nolwenn, vu que le cycle avait fini par tourner court, j’ai instauré un système plus court à répéter dans le temps. C’est un cycle de 5 semaines. Et parfois, un cycle « duo » de deux semaines.

    Pour l’instant je suis dans une phase à la noix, donc pas de nouveau cycle en vue. Peut-être cet été ? Comme dit, je ne force rien, c’est juste pour que tu saches que ça existe encore 😉

  3. Cet été, ce serait sûrement un bon timing pour moi… on verra quand il y aura un nouveau cycle 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web