lotus2Je m’aperçois que dans le tumulte de cette dernière année, je n’ai pas même pas parlé de ma remise de la quatrième leçon de l’Ecole du Lotus (qui s’appelle désormais Dea Mystica, mais l’ancienne appellation est chère à mon coeur)….
Quoi qu’il en soit, après des couacs informatiques et des soucis de mail, j’ai enfin pu faire parvenir à bon port mon travail sur la leçon 5, qu’Ishara Labyris, ma mentor, a commenté avec beaucoup de rapidité. Son retour à ce sujet m’a fait énormément de bien, il est arrivé à un moment où j’avais vraiment besoin de bienveillance et d’un regard positif sur moi et ce que je suis capable de faire.
J’ai mis du temps à avancer et à boucler cette cinquième leçon. Pas surprenant vu ce qu’il se passait dans ma vie profane en même temps, mais je suis heureuse d’avoir pu et su m’accorder le temps dont j’avais besoin pour aller au bout de cette introduction aux archétypes.
Ce travail étant validé, j’ai accès désormais à la leçon 6, dont j’ai téléchargé ce matin avec une grande impatience les documents correspondants. Je les ai parcourus et ce que j’ai lu confirme ma hâte à commencer à explorer le premier archétype de la liste.
Sans coïncidence aucune, je vais rencontrer et réparer mon enfant intérieur à un moment où je traverse une période de crise avec mes parents, période qui cristallise toutes les blessures de mon enfance et tout ce malgré quoi j’ai du me construire, tout ce à quoi j’ai du m’adapter pour survivre.

Je crois que ça va être rock ‘n roll comme exploration 🙂 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.