J’ai eu récemment ce livre de Jean-Yves Catherin entre les mains et si je ne l’ai que feuilleté, il m’a malgré le peu que j’en ai vu / lu, beaucoup émue.
A voir, vraiment, si vous en avez l’occasion.

Présentation de l’éditeur
L’ouvrage « Belle de Lui… » fonctionne comme un livre à voir qui aurait (en plus) quelque chose à dire. Texte et image, donc… Le « voir » ce sont des femmes enceintes (le projet d’enfant avant l’accouchement) qui montrent leur grossesse sous un jour nouveau. Peut-être vaudrait-il mieux dire qu’elles ne la cachent plus, elles l’affichent sans tabou souvent dans la nudité partielle ou totale. Elles en sont fières, elles se trouvent belles. Bien au-delà d’une iconographie classique « femmes nues », elles revendiquent de pouvoir montrer leurs rondeurs « enceintes », sous une lumière qui n’exclue pas une forme de sensualité qui resterait malgré tout très « pudique ». Mots ambigus pour une réalité à voir… au-delà des mots.
Le « dire », ce sont trois regards, trois types de paroles différentes et complémentaires parlant du projet d’enfant. Regards et paroles des hommes d’abord qui se situent (et c’est une caractéristique de ce livre) à égalité avec les images.
En effet, ce « regard » des hommes tente de dire dans la diversité des prises de parole, comment la paternité incarnée par ces « ventres » les a un jour bouleversé. Au travers d’une parole émotionnelle, leurs textes souvent forts, répondent, dialoguent avec les regards des femmes qui invitent le lecteur à s’immerger dans une autre lecture de la maternité-paternité. Le second regard, c’est celui des femmemodèles sur leur propre image. Comment se voient-elles ? Là encore, diversité, certaines parlent de la beauté de leur corps, d’autres de ce qu’elles vivaient dans cette grossesse tantôt dans l’humour, tantôt dans la gravité. Leur parole est abrupte, retranscrite en langage parlé, dans une parole « corps à corps » qui tranche avec celle, plus distante et plus élaborée des hommes. Enfin, l’introduction donne la parole aux femmes dans la profondeur et la densité de leurs histoires individuelles. Volonté de « pathos » ? Pas du tout, plutôt volonté de réalisme, volonté de sortir l’iconographie de la femme enceinte d’une prison où la seule représentation autorisée, était (est ?) celle de « la femme pleine et heureuse de ce bébé que je porte et qui me comble ».
L’ouvrage fonctionne donc comme un dialogue émotionnel entre femmes et hommes, entre textes et images, entre les histoires de chacun avec en toile de fond des morceaux de tranches de vie « lourds et ordinaires » qui cohabitent avec cette grande force, cet appel de la vie pour elle-même qui transcende tout, qui fait que depuis la nuit des temps on fait des enfants qu’on entoure de soins et d’amour.

2 réflexions au sujet de « Belle de Lui – Jean-Yves Catherin »

  1. Tu sais que JY Catherin est praticien dans notre région ? Il a même été testé par … dans sa longue quête du thérapeute idéal 🙂 Perle rare heureusement dénichée aujourd’hui, ouf ! (s’tait pas bien dur, hein, suffisait de regarder le site de l’appb ;))

    • Non, je ne savais pas, ce n’est pas faute d’avoir l’annuaire optime sous la main pourtant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web