… longtemps que je n’ai pas participé formellement. Mais le coeur y était. Et voilà que minuit a passé et que nous sommes, techniquement, samedi.
J’éprouve de la gratitude pour la mention faite en passant par Nolwenn qu’il restait de la place à BIG. Je sens que ça va bouillonner, que je vais grandir encore avec cet atelier.
De la gratitude pour la lucidité qui parfois m’habite, même si c’est douloureux. Elle me permet d’avancer en conscience ou de réaliser quand je suis bloquée.
De la gratitude aussi pour Bianca, même si je techniquement la paie pour ce qu’elle fait, son aide, son soutien vont bien au-delà, profondément humain. Et j’avais besoin d’humanité aujourd’hui. Et de ses bras et de son ventre pour pleurer. Et de quelques mots pour connecter les points.
De la gratitude aussi pour ce qui m’énerve grrrrr comme rien ni personne d’autre ne m’énerve, ce qui ne change pas… parce que ça aussi, ça a quelque chose à me dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web