Panorama en quatre cartes tirées en ligne.

1 – En haut à gauche : Vous et ce que vous contribuez à la relation, ici et maintenant.

OZT 40 : Expérimenter
OZT 40 : Expérimenter

Regardez autour de vous, regardez dans les yeux d’un enfant ou dans les yeux de votre bien aimé(e), de votre mère, de votre ami(e) – ou touchez simplement un arbre.
Avez-vous jamais étreint un arbre ? Étreignez un arbre et un jour vous vous rendrez compte que non seulement vous avez étreint l’arbre mais l’arbre a également répondu, l’arbre vous étreint également.
Alors pour la première fois vous pourrez reconnaître que l’arbre n’est pas simplement une forme, qu’il n’est pas simplement une certaine espèce dont les botanistes parlent, c’est un Dieu inconnu – si vert dans votre cour, si plein des fleurs dans votre cour, si près de vous, vous faisant signe, vous appelant encore et encore.

Osho Dang Dang Doko Dang Chapter 2

Commentaire :
Une « expérience » est quelque chose qui peut être classée dans un cahier ou être fixée sur la pellicule et être collée dans un album.
« Expérimenter » c’est ce sentiment du merveilleux lui-même, ce tressaillement de la communion, le contact doux de notre connexion avec tout ce qui nous entoure.
La femme de cette carte n’est pas simplement en train de toucher cet arbre, elle est en communion avec lui, elle est presque devenue un avec lui. C’est un vieil arbre, il est éprouvé par le temps. Elle le touche avec beaucoup de douceur, de respect et la doublure blanche de sa cape reflète la pureté de son cœur. Elle est humble, simple et c’est la bonne façon d’approcher la nature. La nature ne bat pas tambour lorsqu’elle éclate en fleur, ni ne sonne le glas lorsque les arbres perdent leurs feuilles en automne. Mais lorsque nous l’approchons avec de bonnes intentions, elle a beaucoup de secrets à partager.
Si récemment vous n’avez pas entendu la nature vous chuchoter à l’oreille, alors c’est maintenant le bon moment pour lui en donner l’occasion.

2 –  En haut à droite : l´Autre, sa contribution à la relation ici et maintenant

OZT 69 : D'instant en instant
OZT 69 : D’instant en instant

Le passé n’est plus et le futur n’est pas encore. Tous les deux se déplacent inutilement dans des directions qui n’existent pas. L’un a existé, mais n’existe plus et l’autre n’a même pas commencé d’exister.
La seule vraie personne est celle qui vit d’instant en instant, dont la flèche est dirigée vers l’instant présent, qui est toujours « ici et maintenant ». Où qu’il soit, sa conscience tout entière, son être tout entier, est impliquée dans la réalité du « ici » et dans la réalité du « maintenant ». C’est la seule bonne direction. Seul un tel homme peut passer la porte d’or.
Le présent est la porte d’or.
Ici et maintenant est la porte d’or.
Et vous ne pouvez être dans le présent que si vous n’êtes pas ambitieux ; sans projet, sans désir de pouvoir, d’argent, de prestige, même d’éveil, parce que toute ambition vous amène dans le futur. Seul un homme non ambitieux peut rester dans le présent. Un homme qui veut être dans le présent ne doit pas penser, il a seulement à voir et passer la porte. L’expérience viendra, mais l’expérience n’a pas à être préméditée.

Osho The Great Zen Master Ta Hui Chapter 37

Commentaire :
Ce personnage se déplaçant sur les rochers évolue d’un pas léger, d’une manière non sérieuse et en même temps absolument équilibré et vigilant. Derrière le tourbillonnement toujours changeant des eaux, se profilent des bâtiments ; il semble y avoir une ville en arrière-plan. L’homme est présent dans la société et dans le même temps il en est détaché, gardant son équilibre, il observe sans s’impliquer.
Cette carte nous invite à nous éloigner de nos préoccupations pour les « ailleurs » et les « demains » et à rester alerte à ce qui se passe dans l’ici et maintenant.
La vie est un vaste océan dans lequel vous pouvez jouer si vous lâchez tous vos jugements, vos préférences, les attachements aux détails de vos projets à long terme. Soyez disponible à ce qui arrive, comme cela vient et ne vous inquiétez pas si vous trébuchez ou tombez ; relevez vous, époussetez-vous, riez un bon coup et poursuivez votre chemin.

3 – En bas à gauche : les énergies en interaction

OZT 07 : Conscience de soi
OZT 07 : Conscience de soi

Le mental ne peut jamais être intelligent – Seul l’état de non-mental est intelligent. Seul l’état de non-mental est original, radical. Seul l’état de non-mental est révolutionnaire – une révolution en action.
Ce mental vous donne une sorte de stupeur. Accablé par les mémoires du passé, entravé par les projections dans le futur, vous vivez au minimum. Vous ne vivez pas au maximum. Votre flamme reste très terne.
Dès que vous commencez à lâcher les pensées, à nettoyer la poussière que vous aviez collectée par le passé, la flamme élève – propre, claire, vivante, neuve, une flamme sans fumée. Votre vie toute entière devient une flamme et c’est ce qu’est la conscience de soi.

Osho A Sudden Clash of Thunder Chapter 1

Commentaire :
Le voile de l’illusion ou maya, qui vous a empêché de percevoir la réalité telle qu’elle est, commence à brûler. Le feu n’est pas celui, surchauffé de la passion, mais la flamme tranquille de la conscience de soi. À mesure qu’il brûle le voile, un visage délicat semblable à un bouddha-enfant se découvre. La conscience qui croît maintenant en vous n’est pas le résultat d’un « faire » conscient, ni même d’un effort de votre part pour qu’une chose se fasse. La sensation que vous pouviez avoir de tâtonner dans le noir se dissipe maintenant ou se dissipera très bientôt. Détendez-vous et rappelez vous qu’au fond de vous-même vous êtes un témoin, éternellement silencieux, conscient, immuable.
Un passage s’ouvre maintenant depuis la périphérie des activités vers ce centre témoin. Il vous aidera à devenir détaché et une nouvelle intelligence lèvera le voile de vos yeux.

4 – En bas à droite : la prise de conscience

OZT - 08 : Le courage
OZT – 08 : Le courage

La graine ne peut pas savoir ce qui va se passer, la graine n’a jamais connu la fleur. Et la graine ne peut même pas croire qu’elle porte ce potentiel de devenir une fleur magnifique. Long est le voyage, et il est toujours plus rassurant de ne pas entreprendre ce voyage car le chemin est inconnu ; rien n’est garanti.
Rien ne peut être garanti. Mille et un sont les hasards du voyage, nombreux sont les écueils et la graine est en sécurité, cachée dans une gangue dure. Pourtant la graine essaye, fait un effort ; elle lâche la sécurité de la gangue, elle commence à bouger. Immédiatement le combat s’engage : la bataille avec le sol, avec les pierres, avec les rocs. Or la graine était très résistante et la pousse sera très, très tendre et les dangers seront nombreux.
Il n’y avait aucun danger pour la graine, la graine pouvait survivre des millénaires, mais pour la pousse, nombreux sont les dangers. Pourtant la pousse se dirige vers l’inconnu, vers le soleil, vers la source de la lumière, ne sachant où, ne sachant pourquoi. Lourde est la croix à porter, mais un rêve s’est emparé de la graine et la graine avance.
Le chemin de l’homme est identique. Il est ardu. Beaucoup de courage sera nécessaire.

Osho Dang Dang Doko Dang Chapter 4

Commentaire :

Cette carte montre une petite fleur sauvage qui à rencontrer le défi de la roche et de la pierre sur son chemin pour émerger dans la lumière du jour. Entourée d’une brillante aura dorée, elle expose la majesté de sa petitesse. Sans honte, elle se montre l’égale du plus brillant soleil.
Lorsque nous sommes confronté à une situation difficile nous avons le choix : soit nous pouvons être rancunier et essayer de trouver quelqu’un ou quelque chose à blâmer pour ces difficultés, soit nous pouvons faire face à ce défi et croître.
La fleur nous montre la voie, sa passion pour la vie la mène des ténèbres à la lumière. Il ne sert à rien de se battre contre les défis de la vie, d’essayer de les éviter ou de les nier. Ils sont là et si la graine doit devenir une fleur nous devons traverser les épreuves.
Soyez assez courageux pour devenir la fleur que vous êtes destiné à être.

Oh, le clin d’oeil de la carte 4 qui est la même que lors du dernier tirage….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web