Je viens tout juste à l’heure où je tape ces mots de terminer mon chemin. Cette fois, je suis satisfaite. Et je suis heureuse également d’avoir pu voir les derniers ajouts sur le billet de Nolwenn. Je suis très touchée par toutes nos pages, toutes uniques et porteuses de beaucoup beaucoup de choses. C’est un vrai bonheur et un privilège de participer à ce projet, j’aime l’authenticité sans fard qui l’anime.

J’ai pris le temps de vraiment construire le labyrinthe (expérience semblable à la construction de la spirale en me basant sur la suite de Fibonacci), de trouver la bonne police, la bonne taille, le bon calque, le bon oeillet.

Et sans hasard, alors qu’hier (euh, avant-hier techniquement 🙂 !) je n’avais pas trouvé ce que je cherchais (une chouette image de labyrinthe que j’aurais pu imprimer et décalquer à la bonne taille), j’ai mis la main aujourd’hui (hier) sur un blog comportant des explications pour tracer le labyrinthe au compas (vu qu’à main levée, ça avait donné le truc pas top d’avant…).

Tout est parfait…

(excepté la colle qui fait des pâtés sous le calque…)

5 réflexions au sujet de « Au bout du chemin… »

  1. Je suis vraiment fière de toutes ces femmes qui se joignent à moi pour ce projet qui me tenait tant à coeur.
    Je me sens portée par quelque chose de fort.
    J’aime énormément ta création.

  2. C’est pas mal le calque, en plus visuellement, ça donne comme un grain velouté.
    Au passage, super belle écriture.

  3. Je n’arrive pas à savoir si j’ai une préférence entre les deux versions… Celle-ci me paraît plus « équilibrée », mais j’adorais le côté instinctif de l’autre. Je crois que ton dessin est celui que j’arrive le moins à « analyser ». Disons qu’il a un côté beaucoup plus brut et intérieur… Je ne peux que le regarder et m’interroger sur les sensations qu’il me procure. Comme a dû le dire l’une d’entre nous, le vert est fascinant, et d’autant plus fascinant qu’il n’est pas uniforme, ça donne un bon fond. Les petits points dorés paraissent simples, mais je trouve qu’ils ont un place très importante, une fonction que je n’arrive pas à déterminer… Les spirales aussi ajoutent une sorte de mouvement intérieur. Et le labyrinthe…. Ben comment dire. C’est drôle car c’est un motif qui m’obsède assez, mais je n’y aurais jamais pensé. Le voir ainsi chez toi, et le voir si grand, envahir quasiment toute la feuille, ça fait un drôle d’effet. Ca pourrait donner le vertige. C’est hypnotisant. Sinon l’autre détail qui m’a particulièrement attirée dès le départ, c’est le petit motif en haut à gauche. C’est quelque chose que tu as collé ou bien un dessin ? Ca me fait penser à un crop circle… et ça rappelle assez le labyrinthe justement… J’aime ce côté symbolique, ancien et mystérieux. ^^

    Bref, ton chemin est impénétrable pour moi, mais il me donne tout un tas de sensations. 😛

    Je suis vraiment contente d’avoir rejoint le groupe moi aussi. 🙂

  4. Il est superbe!!! J’avais réaliser un tutoriel sur le labyrinthe sur mon blog, mais apparemment, ca ne fonctionne plus. Dommage, il aurait pu t’aider =)
    Je suis admirative de ce projets. je vous souhaite à toute bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web