J’ai déjà parlé de cette approche ici puisque j’ai suivi un stage de niveau 1 il y a quelques temps. Je suis heureuse de voir que Claire Darbaud (coucou copine 🙂 !) qui nous a proposé ce stage a enfin lancé son site et commence officiellement son activité de praticienne en focusing.

Tant les séances de découverte que le stage lui-même m’ont énormément apporté. J’ai acquis une meilleure capacité d’écoute de moi-même, de mon corps et aussi des autres (même si là, j’ai encore du travail).  J’ai trouvé que c’était un complément intéressant à Vipassana : là où Vipassana demande d’observer juste, avec équanimité, en focusing, on accueille, on peut dialoguer, jouer avec le ressenti, la sensation. Essayer d’y mettre un son, une couleur, une odeur… cette interaction est très riche et a, pour moi, grandement contribué à ce que je puisse y voir clair dans une période de trouble : le focusing m’a apporté de me centrer sur ce que MOI je voulais, une « mise au point », comme son nom l’indique. J’aurais peut-être pu y arriver autrement, je l’ai fait par ce biais, d’une façon simple et à la portée de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web