Si je me suis inscrite à cet Atelier, c’est parce que l’approche non-intellectuelle des runes me parlait : lire, engranger des connaissances, soit, mais j’ai aussi de plus en plus besoin d’apprendre avec mon corps et pas juste avec ma tête. De ce fait, pendant les 24 semaines de l’Atelier, j’ai décidé de me contenter de méditer, d’approcher les runes de façon intuitive : interdiction pour moi de lire, surfer… je veux vraiment me connecter.

Petite présentation très sommaire de l’Atelier en question :
Tous les volontaires procèderont à une « méditation » pour apprendre à connaître les runes selon la technique de leur choix : dormir avec une rune sous l’oreiller, méditer sur une rune, faire une sorte de voyage méditatif (proche de l’endormissement). On méditera donc sur une seule rune à la fois, dans l’ordre du futhark, afin d’affronter les difficultés dans l’ordre, et de respecter le parcours initiatique. Chacun viendra poster ses expériences dans le topic atelier de la semaine.

Juste envie de partager une expérience et un dessin de fin de semaine. Mes impressions, ressentis de Fehu sont pour le moment accessibles aux autres participants à l’Atelier, sur le forum. Peut-être que je les posterai ici, quand l’Atelier sera terminé.

Je suis à la fois triste et en colère. Un maelström d’émotions. Je pars marcher, Faith & The Muse sur les oreilles.
Je suis d’abord la route, et à un embranchement, je prend le chemin qui monte dans la montagne. Il devient très vite un sentier, qui monte. Raide. A flanc de montagne, face au soleil qui décroit, je m’ancre.
Stadha : je prends la posture de fehu. Je sens le flot qui jaillit, désordonné, puissant. Mes pieds ancrés, mes bras qui projettent. Pas d’intention, pas vraiment de direction. Juste une pulsion, un jaillissement.
Galdr :
Fehu Fehu Fehu
F F F F F F F F F
Fu Fa Fi Fe Fo
Of Ef If Af Uf
F F F F F F F F F
Le galdr prolonge la stadha. Pas d’impression nouvelle.
Je m’allonge dans l’herbe mouillée, je me fonds dans le ciel. Je suis bien. Des visions de serpents qui me rament sur le ventre, qui ouvrent grand leur gueule, dévoilant leurs crochets. J’entends un bruissement. Je me redresse, mal à l’aise mais pas effrayée ni par le bruit ni par les visions. Je crois apercevoir une silhouette entre les arbres. Je m’étonne de la présence d’un autre humain. La silhouette se précise : c’est un cerf. Qui s’arrête, me regarde et s’en va tranquillement.
Je redescends à pieds le long du sentier, du chemin, de la route. Je passe à côté d’une prairie au milieu de laquelle se trouve un bosquet de 4 arbres qui m’appellent. Je passe à travers les broussailles, me rends jusqu’au bosquet. Je me recueille dessous, et au son de Bushido, que je passe en boucle, je tourne autour des arbres. Je me sens proche de la transe mais quelque chose bloque. Je rentre, heureuse de ce que j’ai vécu.


2 réflexions au sujet de « Atelier de Méditation sur les Runes – Semaine 01 (Fehu) »

  1. Belle balade inspirante, belle rencontre et beau dessin
    🙂
    As-tu identifié ce qui bloquait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web