Quand je cours, ma tête lâche. Sûr, des pensées me viennent, mais elles filent, elles ne sont pas dirigées. Quelques fois, j’ai le sentiment que je médite en courant (ou que je cours en méditant). Je devrais me repencher sur les mécanismes hormonaux en jeu pendant l’exercice physique, je suis sûre que j’y trouverais des pistes intéressantes.
Hier matin, j’ai eu une vision, un rêve éveillé ou je ne sais pas bien comment l’appeler. Ca ressemblait à Babylone vu de loin et très vite mais ça ne l’était pas (un jour, il faudra que j’explique Babylone… mais les lecteurs de Brautigan éventuels comprendront sans doute).
Je suis dehors, dans un jardin. On me donne un paquet, que je sens fortement chargé en énergie. Tout en défaisant le papier cadeau, j’entends un battement de coeur sourd (au tambour ?) et un sifflement (does anyone else hear the pounding heart and hissing sound ?). J’ouvre le paquet enfin, et je découvre un tambour orné d’un serpent, le même serpent que j’ai peint enroulé autour de mon mollet droit suite à un rêve. Je le prends en main et je me fige, encaissant la charge énergétique de plein fouet. Tout se bouscule dans ma tête: Pierre est là, je le sens, il me parle d’esprit à esprit. Il y a aussi le vieil Indien qui a rêvé le même rêve que moi et qui a fabriqué le tambour pour moi suite à ce rêve. Il me dit que je suis prête, que je suis celle qui marche avec les serpents, que je peux survivre à la morsure et en ressortir plus forte, que c’est elle qui me révèlera ce que je dois savoir pour marcher en harmonie. Que je vais entrer en pleine possession (de quoi, ce n’est pas clair).
Cette expérience me conforte dans mes envies d’explorer les maracas, les tambours dont j’ai parlé ailleurs par commentaires interposés. Je vais repeindre les maracas vilac achetées il y a un peu plus d’une semaine. J’ai cherché sur la Toile si je trouvais le tambour dont j’ai rêvé. Mais non, j’ai vu des choses qui s’en rapprochent, mais pas celui-là.
Et j’aime me sentir apprivoiser le serpent.

Source de l’image : dreamingshaman.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web