Je sais enfin. Je sens depuis quelques temps déjà.
Là, je sais.
Je me disais jusque là que si je n’agissais pas dans le sens de ce que je pressentais, c’est que ce n’était pas le moment. Bon, ok, il y avait sans doute aussi une part de peur. Mais j’ai toujours peur. Sauf que là, c’est le moment.
Et même si lors de ma consultation avec elle Alice m’avait rassurée sur certains points, même si tous mes tirages de cartes indiquent que la route ne sera pas aussi épineuse que je peux le craindre, j’ai peur. Je vais prendre une sacrée responsabilité, je ne vais pas pouvoir revenir en arrière et tout le monde en sera affecté. En même temps, j’ai bien conscience que c’est une responsabilité sacrée que de « marcher ma route » et pas celle qu’on voudrait me voir marcher, pas celle que je pense qu’on attend que je marche.
M’enfin, là, quand même, en cet instant précis, je suis à deux doigts de prendre un autre rendez-vous avec Alice pour voir si elle « voit » autre chose, comme si j’avais besoin d’une confirmation d’un tiers que je vais bien là où je dois aller. C’est idiot, parce que je sais au fond de moi que… j’ai juste affreusement besoin d’être rassurée et conscience en même temps que personne ne dispose du pouvoir de le faire complètement.
Au lieu de me dire que je tourne la page, je devrais sans doute voir que j’en entame une nouvelle, blanche, qui reste encore à écrire, à dessiner…

6 réflexions au sujet de « Tourner la page »

  1. Que te dit ta sorcière intérieure ? Celle qui sait mieux que tout autre ? Souvent notre raison nous pousse à l’ignorer en donnant plein de bonnes raisons, mais tu es celle qui sait le mieux. Il faut juste (sans doute) que tu te fasses plus confiance. Suis ta voie puisque c’est celle que tu dois suivre. Il n’y a que toi qui la connait, elle te semble peut-être ardue mais sans doute t’apportera-t-elle aussi de grandes satisfactions. Mieux vaut cela à une route pavée d’ennui, facile mais avec la conviction que l’on n’est pas à sa place. Courage Aegiale !

  2. Je ne sais pas de quoi il s’agit, mais je connais la sensation…. Je te souhaite bonne chose. Sache que personne ne peut voler ce trésor qui est en toi, celui qui te rend capable de dire quelle est TA vérité, ton chemin. Et à mon avis, tu sais pertinemment où tu en es… C’est une juste une question de prendre ses responsabilités, d’assumer son choix. En fait même il semble que tu l’aies déjà pris, maintenant il faut avancer simplement.

    Accroche-toi ! Pense à t’ancrer tout bêtement… La Terre est toujours là pour nous filer un coup de main.

  3. Plein de pensées pour suive le chemin que tu dois et qui t’appelle. C’est si compliqué, n’est-ce pas ? Je t’embrasse fort

  4. Merci Taàri et Valiel. La page va mettre du temps à se tourner « dans les faits », c’est que je ne suis pas seule à décider… dans mon coeur, mes tripes par contre, c’est fait. Oui, c’est compliqué, douloureux… c’est décourageant parfois aussi.

  5. J’espère, Saripûtra, j’espère… mais sinon, ce n’est pas grave, je suis bien décidée à prendre les choses en mains 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web