Un autre cours de chant ce vendredi. Un cours qui n’en a pas été un puisqu’après quelques vocalises ma prof s’est arrêtée, embêtée pour me dire qu’avec moi, elle coinçait. Pas qu’on ne s’entende pas, non, juste qu’habituellement, en 3-4 séances elle arrive à voir à quel niveau se situe le problème (quand problème il y a) et donc à voir quelle stratégie d’aide utiliser. Moi, je suis un mystère. Et elle trouve dommage de continuer comme ça, sans avancée mesurable, visible, encourageante, elle aurait le sentiment de me prendre mon argent « pour rien » surtout qu’elle sait maintenant que la déprogrammation cellulaire peut m’aider là où elle coince et plus rapidement. Elle me dit que ça pourrait durer longtemps, que je finirai sans doute par décoincer les noeuds mais au bout de combien de temps et avec quels dommages collatéraux (perte d’enthousiasme, confiance vacillante encore plus ébranlée…) ? Je ne l’ai pas mal pris, mais je n’arrive pas à analyser le sentiment bizarre qui m’habite quand je repense à vendredi. Je suis repartie avec les coordonnées d’une personne à contacter, l’envie de le faire (mais pas forcément les moyens financiers).
Plus de fausse note – ou presque – pour le reste d’une chouette journée d’anniversaire au cours de laquelle j’étais bien entourée, au cours de laquelle j’ai été gâtée.
J’avais la veille pris conscience que pour ces 4 fois 9 ans sans mon frère, j’allais sans doute m’offrir un très beau cadeau, un de ceux qui demandent beaucoup de soi, qui « coûtent » même si pas en espèces sonnantes et trébuchantes : la liberté. Une belle façon de fêter le printemps aussi. Un cadeau à me faire ce soir peut-être, ou mardi… un qui me fait peur, un qui de dehors ou même juste vu de ma tête ressemble à une fausse note alors qu’il résonne très juste tout au fond de moi.

4 réflexions au sujet de « 19. Mars. 2010 »

  1. Nan mais merde… me dis pas que t’es née un 19 Mars ? ***** je suis sur le cul…

    • Sisi, je suis née un 19 mars. Dois-je comprendre que toi aussi ?? Si oui, la « coïncidence » me fait tout chaud… et aussi : joyeux anniversaire, avec quelques jours de retard :D…

  2. J’ai failli tomber de ma chaise en te lisant, la seule chose qui me retenait c’était que je me trompais peut-être vu que c’était pas dit explicitement… Car oui, je suis née un 19 Mars…

    Je te souhaite du fond du coeur un joyeux anniversaire. <3

    • Cette « coïncidence » qui vient s’ajouter à plein d’autres petites (ou grandes) choses me laisse sans voix. Et finalement, ne me surprend pas plus que ça à la réflexion 😀
      J’espère que tu as passé une belle journée, vendredi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web