Depuis samedi je repense à des CD de Marie-Louise Aucher qu’une amie m’a offerts il y a un an ou deux peut-être. Trois CD de vocalises. J’ai retourné le bureau aujourd’hui encore (opération commencée la semaine dernière) et j’ai retrouvé le second et le troisième CD. Pas de trace du premier pour le moment, mais je ne désespère pas: il est là quelque part.
Le facteur m’a apporté deux livres aujourd’hui (et mon banquier va me faire furieusement la tête…). A lire et utiliser sans modération : Le chant sans professeur de Graham Hewitt et Le chant pour les nuls.
Un voyage en psychophonie qui commence ?

Psychophonie : interview de Marie-Jo Cardinale
Eléments d’explication de l’organisation métamérique du corps humain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web