Tirage relationnel. 4 cartes.

Toujours et encore la même relation qui me glisse entre les doigts, que je n’arrive pas à comprendre. Peut-être faut-il que je renonce à comprendre.

1 – En haut à gauche : Vous et ce que vous contribuez à la relation, ici et maintenant.
OZT - 00 : Le fouLe Fou est celui qui continue d’avoir confiance. Le Fou est celui qui continue d’avoir confiance en dépit de toute son expérience passée. Vous l’abusez et il vous fait confiance, vous le trompez de nouveau et il vous fait confiance, à nouveau vous l’abusez et il continue de vous faire confiance. Alors vous dites qu’il est stupide, qu’il n’apprend jamais. Sa confiance est immense, sa confiance est si pure que personne ne peut la corrompre.
Soyez un Fou dans le sens Taoïste, dans le sens du Zen. N’essayez pas d’ériger un mur de savoir autour de vous. Quelle que soit l’expérience qui se présente à vous, laissez-la advenir puis lâcher la. Continuez sans relâche à nettoyer votre mental, continuez à mourir au passé de manière à rester dans le présent, ici et maintenant, comme si vous veniez de naître, comme un bébé.
Au début cela sera très difficile. Le monde commencera à abuser de votre confiance, laissez les faire. Ce sont de pauvres êtres. Même si vous êtes trompé, abusé et volé, laissez cela se produire car ce qui est véritablement vous, ne peut pas vous être volé. Ce qui est véritablement vous, personne ne peut vous le soustraire.
Et chaque fois où vous ne laissez pas les circonstances vous corrompre, cette opportunité deviendra une intégration intérieure. Votre âme deviendra plus cristallisée.

Osho Dang Dang Doko Dang Chapitre 2

Commentaire :

D’instant en instant, avec chaque pas, le Fou laisse le passé derrière lui; il ne porte rien d’autre que sa pureté, son innocence et sa confiance, symbolisées par la rose blanche tenue dans sa main. Le motif sur son pourpoint contient les couleurs des quatre éléments du Tarot, indiquant qu’il est en harmonie avec tout ce qui l’entoure. Son intuition est à son apogée.
En cet instant, le Fou a le soutien de l’univers pour effectuer son saut dans l’inconnu. L’aventure l’attend dans le fleuve de la vie.
La carte indique que si vous vous fiez à l’instant même en votre intuition, en votre perception de la justesse des choses, vous ne pouvez pas vous tromper. Vos actes peuvent paraître comme insensés aux yeux des autres, y compris aux vôtres si vous essayez de les analyser avec le mental rationnel.
Pourtant l’endroit « zéro » qu’occupe le Fou est le nombre sans nombre ou confiance et innocence sont les guides et non pas scepticisme et expérience acquise.

2 –  En haut à droite : l´Autre, sa contribution à la relation ici et maintenant

OZT - 16 : La foudre

Ce que la méditation permet, lentement, lentement, le cri inattendu du maître au moment où le disciple pose une question, et le maître saute et crie où le gifle où encore le jette dehors, où lui saute dessus…
Ces méthodes étaient inconnues. Elles proviennent du génie créatif du maître Zen MatZu, qui a guidé beaucoup de gens vers l’éveil.
C’est parfois si hilarant : il jeta un homme depuis une fenêtre, un bâtiment de deux étages et l’homme était venu demander sur quoi méditer. Et MatZu ne l’a pas seulement jeté, il a sauté après lui, lui est tombé dessus, s’est assis sur sa poitrine et a dit :  » T’as compris ! » Et le pauvre diable a dit « oui » – parce que si vous dites « non », il pourrait vous battre ou faire autre chose. C’est assez – son corps est fracturé et MatZu, assis sur sa poitrine, disant : « T’as compris ! » Et en fait il a compris, parce que c’était si soudain, inattendu – il n’aurait jamais pu imaginer une telle chose.

Osho Isan: No Footprints in the Blue Sky Chapter 4

Commentaire :

La carte montre une tour qui brûle, détruite, s’effondrant. Un homme et une femme se jettent dans le vide, non par choix, mais parce qu’ils n’ont plus d’autre issue. À l’arrière-plan, on distingue une figure translucide en état de méditation, elle représente la conscience témoin.
Vous pouvez vous sentir quelque peu ébranlé en ce moment, comme si la terre tremblait sous vos pieds. Votre sens de la sécurité est menacé et la tendance naturelle est d’essayer de s’accrocher à tout ce que nous pouvons. Mais ce tremblement de terre intérieur est nécessaire et extrêmement important. – Si vous le laissez être, vous sortirez plus fort du désastre, plus disponible à de nouvelles expériences.
Après le feu, la terre se renouvelle, après la tempête, l’air est pur. Essayez d’observer la destruction avec détachement, presque comme si cela arrivait à quelqu’un d’autre. Dites oui au processus en cours en allant à sa rencontre.

3 – En bas à gauche : les énergies en interaction

OZT - 05 : La vacuité

Bouddha a choisi un mot très porteur shunyata vacuité, vide, indifférencié.
Le mot anglais, le mot anglais équivalent nothingness « le rien », n’est pas un mot aussi beau. C’est pour cela que je voudrais l’écrire : no-thingness – « le sans rien » parce que le rien n’est pas seulement rien, il est un tout, il est vibrant de toutes les possibilités. Il est un potentiel, un absolu potentiel. Il est non encore manifesté, mais il contient tout.
Au commencement est la nature, au terme est la nature, aussi pourquoi tant d’agitation à propos de ce qui est entre. Pourquoi, dans ce qui est entre, devenir aussi tourmenté, aussi anxieux, aussi ambitieux, pourquoi créer tant de désespoir à propos de ce qui est entre ? De la vacuité à la vacuité, voilà tout le voyage.

Osho Take it Easy, Volume 1 Chapter 5

Commentaire :

Être « dans un vide » peut être déroutant et même effrayant.
Rien auquel se raccrocher, le sens de l’orientation à disparu, pas même une indication sur les choix ou les possibilités à venir.
Mais c’est exactement cet état de pur potentiel qui existait avant la création de l’univers.
La seule chose que vous puissiez faire maintenant est de vous détendre dans cette vacuité, de vous laisser absorber par le silence entre les mots… Observez ce vide entre l’inspiration et l’expiration et chérissez chacun des moments de cette expérience. Quelque chose de sacré est sur le point de naître.

4 – En bas à droite : la prise de conscience
OZT - 03 : Créativité La créativité est cette qualité que vous apportez à ce que vous faites. C’est une façon d’être, une disposition intérieure, une façon de regarder les choses.
Tout le monde ne peut pas être peintre et il n’en est également nul besoin. Si chacun devient peintre, le monde sera alors très laid. Il sera difficile d’y vivre. Tout le monde ne peut pas être un danseur et il n’en est nul besoin. Mais tout le monde peut être créatif.
Quoi que ce soit que vous fassiez, si vous le faites avec joie, si vous le faites avec amour, si votre acte n’est pas purement économique, alors il est créatif ; si vos actes émanent d’une croissance intérieure, vous font grandir, alors ils sont spirituels, créatifs, divins. Plus vous êtes créatifs, plus vous devenez divin.
Toutes les religions du monde ont dit que Dieu est le créateur. Je ne sais pas s’il est le créateur ou pas mais je sais une chose : plus vous êtes créatif, plus vous devenez divin. Lorsque votre créativité arrive à son zénith, lorsque votre vie entière devient créative, vous vivez en Dieu. De ce fait il doit être le créateur car les gens qui ont été créatifs ont été le plus proche de lui. Aimer ce que vous faites, soyez méditatifs dans vos actes, quels qu’ils soient.

Osho A Sudden Clash of Thunder Chapter 4

Commentaire :

Issue de l’alchimie de l’eau et du feu venant du bas et de la lumière divine entrant par le haut, la figure de cette carte est littéralement « possédée » par la force créatrice.
L’expérience de la créativité est réellement une entrée dans le mystérieux. La technique, la compétence et le savoir-faire ne sont que des outils. La clé est de s’abandonner à l’énergie qui donne naissance à toutes choses. Cette énergie n’a ni forme ni structure bien que toutes les formes et les structures émanent d’elles.
L’expression que prend votre créativité ne fait aucune différence. Ce peut être la peinture ou le chant, jardiner ou cuisiner. L’important est d’être ouvert à ce qui cherche à s’exprimer à travers vous. Souvenez-vous que nous ne possédons pas nos créations, elles ne nous appartiennent pas.
La créativité authentique est le fruit d’une union avec le divin, avec le plan mystique et l’inconnaissable. C’est alors tout à la fois une joie pour le créateur ainsi qu’une bénédiction pour autrui.

Est-il possible qu’un autre jeu de cartes me parle un jour autant, si fort, si vrai que l’Osho Zen Tarot ?
Je suis le fou, qu’on abuse et qui fait confiance, qu’on trompe de nouveau et qui  fait confiance, à nouveau on m’abuse et je continue de faire confiance. Parce que. Je suis « câblée ainsi ». J’ai juste peur qu’un jour, à force, les câbles ne lâchent. Je sens l’autre personne ébranlée, pas en sécurité… à un point que les mots, parlés ou écrits ne peuvent exprimer réellement.
La vacuité me bouleverse, parce que depuis le début je sens entre nous quelque chose de très fort, de l’ordre du « pur potentiel » du sacré sur le point de naître.
Je ne suis pas étonnée de tirer à nouveau la créativité… me (re)connecter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web