Un billet en vrac, comme moi.
J’ai dérapé sur une plaque de verglas lundi en fin d’après-midi. Je suis rentrée dans la voiture devant moi, qui était arrêtée au stop. Je n’ai rien, l’autre conducteur non plus et j’étais heureusement seule dans la voiture (je suis restée sous le choc assez longtemps, je n’aurais pas voulu que mes enfants aient ce stress à gérer…). Pas trop de dégâts pour l’autre voiture, pour la nôtre par contre, il semble que les réparations vont excéder le prix argus du véhicule et que donc l’assurance ne les prendra pas en charge en totalité. Moi qui pensais mettre de côté une bonne partie de ce que j’ai gagné en travaillant à temps presque plein en janvier « au cas où » et en profiter également pour enfin terminer d’arranger le bureau… ben voilà, le « au cas où » s’est présenté et ce que j’ai gagné n’y suffira peut-être même pas.
Du coup, je suis inquiète à l’idée d’avoir pris autant de RDV plus axés sur mon bien-être et mon développement personnel : je ne suis pas sûre d’avoir encore les moyens d’assumer ces dépenses.
Je devais avoir cours de chant ce matin, j’ai reporté à plus tard dans le mois.
Hier j’ai reçu mes boucles, elles sont très belles en vrai.
J’ai fini juste avant minuit le récit de mes 11 jours à Dhamma Mahi. Un long document que j’hésite encore à publier ici, je ne sais pas trop pour quelles raisons puisque je n’y dis finalement rien que je n’aie déjà sous une forme ou une autre évoqué / abordé sur ce blog. Si je le fais, ce sera sans doute sous forme de pdf protégé par mot de passe, histoire de garder la main sur la diffusion de ce récit. En tous cas, je suis heureuse d’avoir enfin terminé ce travail d’écriture et de mémoire. Il s’agit maintenant de prendre le temps de me poser et d’intégrer vipassana à mon quotidien. J’ai bien réussi à reprendre une activité sportive régulière, il me suffit juste de faire la même chose pour la méditation.
Ce soir je vais à une conférence sur la méthode NAET. Je ne dors pas à la maison. Demain non plus. Ca me perturbe d’être aussi contente de ne pas être à la maison.
J’ai un autre rendez-vous de focusing la semaine prochaine. Le stage débutera en mars. Et je me renseigne pour me former en Réinformation Cellulaire.
Je suis en train de finir la leçon 2 de l’Ecole du Lotus, je suis en retard : Vipassana, les fêtes de fin d’année, le boulot à temps plein en janvier… mais j’avance assez vite et je ne devrais pas avoir trop de retard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web