Oh ben, j’ai du mal à la sentir en lien avec cette journée qui commence si mal, cette carte. Ceci dit, de prime abord je ne voyais pas tellement de quelle façon mon dernier tirage avec ce tarot avait un lien avec ma journée et finalement, il s’est avéré que par un tour imprévu des choses… Mais là, quand même : « joie de vivre » après avoir commencé la journée en larmes à cause du stress des matins d’école dans le froid qui empêche la voiture de démarrer ou la fait s’arrêter net en plein milieu de la route chargée de ses petits passagers et de leur mère… « joie de vivre » quand après un chouette long week-end tout chaud, tout doux, tout est tellement froid  et distant entre nous, ben, j’ai vraiment du mal. Mais je ne demande qu’à être surprise. Et je m’interroge du coup sur mes tirages avec l’Osho Zen Tarot : jusque là, ils me semblaient tellement en résonance avec ce que je sentais se passer au fond de moi  de façon plus ou moins cachée mais néanmoins perceptible et reconnaissable par moi que je me disais qu’ils « lisaient » en fait plus qu’ils ne prédisaient. J’ai l’impression avec ces deux derniers tirages qu’ils prédisent plus qu’ils ne lisent et c’est troublant.

OZT - 26 : Joie de vivre Au moment où vous commencez à regarder la vie de manière non sérieuse, ludique, tous les fardeaux de votre cœur disparaissent. Toutes les peurs, de la mort, de la vie, de l’amour – tout disparaît. L’on commence à vivre avec très peu de poids, presque sans poids. L’on devient tellement léger que l’on peut s’envoler dans le ciel ouvert.
La grande contribution du Zen est de vous donner une alternative à l’homme sérieux. L’homme sérieux a construit le monde, l’homme sérieux a créé les religions. Il a créé toutes les philosophies, toutes les cultures, toutes les moralités, tout ce qui existe autour de vous est une création de l’homme sérieux. Le Zen s’est émancipé du monde sérieux. Il a créé un monde à lui, enjoué, plein de rires où même les grands maîtres se comportent comme des enfants.

Osho Nansen: The Point of Departure Chapter 8

Commentaire :

La vie est rarement aussi sérieuse que nous l’imaginons être et lorsque nous reconnaissons ce fait, elle répond en nous donnant de plus en plus d’occasion de jouer.
La femme sur cette carte célèbre la joie d’être vivante, d’être un papillon qui vient d’émerger de sa chrysalide dans la lumière promise. Elle nous rappelle le temps où nous étions enfants, découvrant des coquillages sur la plage ou construisant des châteaux de sable sans se soucier des vagues pouvant venir le détruire l’instant d’après. Elle sait que la vie est un jeu et elle joue en ce moment le rôle du clown sans gêne ni exhibitionnisme.
Lorsque le Valet de Feu entre dans votre vie, c’est le signe que vous êtes prêt pour ce qui est nouveau et inédit. Quelque chose de magnifique s’annonce à l’horizon et vous portez en vous les qualités d’innocence joyeuse et de clarté pour accueillir l’événement à bras ouverts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web