OZT - 09 : La Solitude

OZT - 09 : La Solitude

Lorsque vous êtes seul, vous n’êtes pas seul, vous êtes simplement esseulé – et il existe une énorme différence entre solitude et isolement. Lorsque vous êtes esseulé, vous pensez à l’autre, l’autre vous manque.
L’isolement est un état négatif. Vous ressentez que ce serait mieux si l’autre était là – votre ami, votre femme, votre mère, votre bien-aimé, votre mari. Cela aurait été bon si l’autre était là, mais l’autre n’est pas là.
L’isolement c’est l’absence de l’autre. La solitude c’est la présence de soi-même. La solitude est très positive. C’est une présence, un débordement de présence. Vous êtes si empli de présence que vous pouvez remplir l’univers entier de votre présence et il n’y a besoin de personne.

Osho The Discipline of Transcendence, Volume 1 Chapter 2

Commentaire :

Lorsqu’il n’y a plus « d’être cher » dans notre vie, nous pouvons ou nous sentir esseulé ou apprécier la liberté qu’apporte la solitude.
Lorsque nous ne trouvons aucun soutien auprès des autres en regard de nos vérités profondément pressenties, nous pouvons soit nous sentir isolé et amer ou célébrer le fait que notre vision est assez forte pour survivre au formidable besoin humain d’approbation qu’elle vienne de la famille, d’amis ou de collègues.
Si vous faites face actuellement à une telle situation, soyez conscient de la manière dont vous choisissez d’envisager votre « solitude » et assumez la responsabilité du choix que vous aurez fait.
L’humble figure de cette carte irradie d’une lumière qui émane de l’intérieur. Une des contributions les plus significatives de Gautama Bouddha à la vie spirituelle de l’humanité a été d’insister auprès de ses disciples : « soyez votre propre lumière ». En définitive, chacun d’entre nous doit développer en lui-même la capacité à trouver son chemin dans les ténèbres, sans compagnon, carte ou guide.

C’est bien cela, je vais à Vipassana pour être seule. Seule, emplie de moi-même, présente. Pleinement. Ca ne m’empêche nullement d’avoir peur, seule, dans le noir… mais si je dois être ma propre lumière, il vaut mieux être dans le noir pour la voir.

J-4. Enfin, je prends le train mercredi matin tôt, mais je quitte la maison mardi soir alors c’est presque J-3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web