…comme un violon
Résonner (et pas raisonner)…
Vibrer

Je me suis amusée sortant du bus tout à l’heure de ces ondes, ondulations, ondulatoires…. de plus en plus présentes.
J’éprouve un réel malaise physique depuis plusieurs semaines quand je sens que je n’ai pas une parole « juste » ou plutôt impeccable.
J’en entends beaucoup parler depuis de nombreuses années.
C’est tout cet ensemble de petites choses qui m’a conduite à la FNAC ce matin (juste après une nouvelle séance qui brasse et essore) avec la ferme idée d’en ressortir avec l’ouvrage de Don Miguel Ruiz (et comme je suis incorrigible, je n’ai pas acheté que ce livre).
4accordsJ’ai commencé Les Quatre Accords Toltèques dans le bus.
Cela fait maintenant un peu plus d’un an que j’ai l’impression d’enlever des couches, de peler un oignon (et ça ne se fait pas sans larmes), de me débarrasser du superflu, de ce qui n’est pas MOI pour aller à la découverte de ce MOI que je connais encore si mal, si peu. Je sais que je n’étais pas prête avant maintenant à accueillir ce livre.

Premier accord : Que votre parole soit impeccable
Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.

Deuxième accord : Ne réagissez à rien de façon personnelle
Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

Troisième accord : Ne faites aucune supposition
Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. À lui seul cet accord peut transformer votre vie.

Quatrième accord : Faites toujours de votre mieux
Votre « mieux » change d’instant en instant, quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

Ressource :

Passeport Toltèque

3 réflexions au sujet de « S’accorder… »

  1. C’est dingue comme depuis quelques mois ce livre se rappelle à moi.. pourtant je n’ai jamais voulu l’acheter ou le lire (je l’ai bien emprunté à la bibli ici, mais pas réussi à aller bien loin).

    Je suis contente que tu avances et que tu découvres ton vrai toi, l’essence même de ton être.
    Tu verras comme tu es belle 😉

    • Tu ne peux pas savoir combien ça me touche, cette similitude dans notre rapport à ce livre qui se montre, se rappelle mais qu’on n’aprochera pas tant que le moment ne sera pas venu.
      Merci pour tes mots si doux….

  2. c’est fou que tu en parle ^^
    j’ai commencé les 4 elements du changement du même auteur et c’est tout simplement incroyable… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web