Dans la lignée des tirages qui me coupent la chique, celui-là fait fort (comme quoi, hein, même « en ligne« , un tirage est un tirage….). Comme le sentiment d’une carte-flèche en plein dans le mille, en plein coeur. Waow. Est-il utile de redire encore combien je suis heureuse d’avoir rencontré ce tarot ? Tiens, voilà bien encore quelque chose de nature à m’inspirer de la gratitude

OZT - 05 : La vacuité

OZT - 05 : La vacuité

Bouddha a choisi un mot très porteur shunyata : vacuité, vide, indifférencié.
Le mot anglais, le mot anglais équivalent nothingness, « le rien », n’est pas un mot aussi beau. C’est pour cela que je voudrais l’écrire : no-thingness – « le sans rien » parce que le rien n’est pas seulement rien, il est un tout, il est vibrant de toutes les possibilités. Il est un potentiel, un absolu potentiel. Il est non encore manifesté, mais il contient tout.
Au commencement est la nature, au terme est la nature, aussi pourquoi tant d’agitation à propos de ce qui est entre. Pourquoi, dans ce qui est entre, devenir aussi tourmenté, aussi anxieux, aussi ambitieux, pourquoi créer tant de désespoir à propos de ce qui est entre ? De la vacuité à la vacuité, voilà tout le voyage.

Osho Take it Easy, Volume 1 Chapter 5

Commentaire :
Être « dans un vide » peut être déroutant et même effrayant.
Rien auquel se raccrocher, le sens de l’orientation à disparu, pas même une indication sur les choix ou les possibilités à venir.
Mais c’est exactement cet état de pur potentiel qui existait avant la création de l’univers.
La seule chose que vous puissiez faire maintenant est de vous détendre dans cette vacuité, de vous laisser absorber par le silence entre les mots… Observez ce vide entre l’inspiration et l’expiration et chérissez chacun des moments de cette expérience. Quelque chose de sacré est sur le point de naître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web