Tirage à 5 cartes. Lecture générale.

1 – Centre – La question

OZT - 07 : La conscience de soi

OZT - 07 : La conscience de soi

Le mental ne peut jamais être intelligent – Seul l’état de non-mental est intelligent. Seul l’état de non-mental est original, radical. Seul l’état de non-mental est révolutionnaire – une révolution en action.
Ce mental vous donne une sorte de stupeur. Accablé par les mémoires du passé, entravé par les projections dans le futur, vous vivez au minimum. Vous ne vivez pas au maximum. Votre flamme reste très terne.
Dès que vous commencez à lâcher les pensées, à nettoyer la poussière que vous aviez collectée par le passé, la flamme élève – propre, claire, vivante, neuve, une flamme sans fumée. Votre vie toute entière devient une flamme et c’est ce qu’est la conscience de soi.

Commentaire :
Le voile de l’illusion ou maya, qui vous a empêché de percevoir la réalité telle qu’elle est, commence à brûler. Le feu n’est pas celui, surchauffé de la passion, mais la flamme tranquille de la conscience de soi. À mesure qu’il brûle le voile, un visage délicat semblable à un bouddha-enfant se découvre. La conscience qui croît maintenant en vous n’est pas le résultat d’un « faire » conscient, ni même d’un effort de votre part pour qu’une chose se fasse. La sensation que vous pouviez avoir de tâtonner dans le noir se dissipe maintenant ou se dissipera très bientôt. Détendez-vous et rappelez vous qu’au fond de vous-même vous êtes un témoin, éternellement silencieux, conscient, immuable.
Un passage s’ouvre maintenant depuis la périphérie des activités vers ce centre témoin. Il vous aidera à devenir détaché et une nouvelle intelligence lèvera le voile de vos yeux.

2 – Gauche – L’influence intérieure que vous n´êtes pas à même de percevoir

OZT - 44 : Stress

OZT - 44 : Stress

Tous les buts privés sont névrotiques. L’homme authentique perçoit et sait : « je ne suis pas séparé du tout et il n’y a aucun besoin de chercher et de rechercher n’importe quel destin qui me soit propre.
Les choses se produisent, le monde change – appelez-le Dieu… il fait des choses. Elles se produisent d’elles même. Il n’y a aucun besoin pour moi d’opposer une lutte, quelle qu’elle soit, un effort, quel qu’il soit ; Il n’y a aucun besoin pour moi de combattre pour quoi que ce soit. Je peux me détendre et être ».
L’homme authentique n’est pas un « faiseur ». L’homme accidentel est lui un « faiseur ». L’homme accidentel est alors bien sûr dans l’inquiétude, dans la tension, dans l’effort, dans l’angoisse, sans cesse assis sur un volcan. Il peut éclater à n’importe quel moment, parce qu’il vit dans le monde de l’incertitude et veut croire que ce monde est une certitude. Ceci crée une tension dans son être ; il sait en profondeur que rien n’est certain.

Commentaire :
Combien de personnes connaissez-vous qui, au moment même où elles étaient complètement surchargées par trop de projets, trop de « balles en l’air », ont soudainement eu la grippe ou ont fait une chute et se sont retrouvées avec des béquilles ?
C’est exactement ce genre de « mauvaise synchronisation » que le petit singe, avec l’épingle qu’il tient dans sa main, est sur le point d’imposer à « l’homme-orchestre » dépeint ici !
La qualité de tension représentée par cette carte nous atteint tous par moments mais les perfectionnistes y sont particulièrement vulnérables. Nous créons nous-mêmes cette tension, avec cette idée que sans nous, rien ne se produira – particulièrement de la manière dont nous le voulons !
Hé bien ! Qu’est-ce qui vous fait croire que vous êtes si spécial ? Pensez-vous que le soleil ne se lèvera pas le matin à moins que vous n’ajustiez pas personnellement le réveil matin ?
Allez vous promener, achetez-vous quelques fleurs et cuisinez-vous un bon dîner – n’importe quoi d’anodin fera l’affaire. Mettez-vous simplement hors de portée de ce singe !

3 – Droite – L’influence extérieure dont vous êtes conscient

OZT - 56 : Paresse

OZT - 56 : Paresse

Lorsque vous êtes paresseux, c’est un goût négatif ; vous sentez simplement que vous n’avez aucune énergie, vous vous sentez simplement terne, vous vous sentez simplement somnolent, vous vous sentez simplement mort. Lorsque vous êtes dans un état de non-faire alors vous êtes plein d’énergie ; c’est un goût très positif. Vous êtes plein d’énergie, débordant. Vous êtes radiant, bouillonnant, vibrant, vous n’êtes pas somnolent, vous êtes parfaitement lucide. Vous n’êtes pas mort ; vous êtes étonnement vivant…
Il est possible que le mental puisse vous tromper ; il peut rationaliser la paresse comme étant un état de non-faire. Il peut dire : « je suis devenu un maître de Zen, » ou, « je crois au Tao » ; mais vous ne trompez personne. Vous ne tromperez que vous-même. Aussi, soyez alerte.

Osho A Sudden Clash of Thunder Chapter 8

Commentaire :
Ce monsieur pense clairement qu’il a réussi. À l’ombre de son parasol, lunettes de soleil sur le nez, charentaises roses aux pieds et son verre de piña colada dans la main, il pantoufle dans son fauteuil bien rembourré et n’a aucune énergie à se lever et faire quoi que ce soit, estimant qu’il a déjà tout fait. Il ne se rend pas encore compte que le miroir sur sa droite tombe en morceaux, signe évident que la position qu’il croit avoir atteinte est sur le point d’être brisée et de se dissoudre devant ses yeux.
Le message apporté par cette carte est que cette situation estivale au bord d’une piscine n’est pas votre destination finale. Le voyage n’est pas encore terminé comme tente de nous le montrer le vol de cet oiseau blanc dans le vaste ciel.
Votre satisfaction résulte peut-être d’un véritable sens de l’accomplissement, pourtant il est temps maintenant d’aller plus loin. Peu importe la douceur des pantoufles ou la saveur de la piña colada, des ciels sont là, sans fin, qui attendent encore d’être exploré.

4 – Bas – Ce qui est nécessaire à la solution

OTZ - 74 : Patience

OTZ - 74 : Patience

Nous avons oublié comment attendre, c’est presque un espace abandonné. Et c’est notre plus grand trésor que de pouvoir attendre le bon moment. L’existence entière attend le bon moment. Même les arbres le savent ; lorsque le moment est venu d’apporter les fleurs, lorsque moment est venu de laissé aller toutes les feuilles et de se tenir nu face au ciel. Ils sont encore beaux dans cette nudité, attendant le nouveau feuillage avec une grande confiance. Le vieux a disparu, le nouveau arrivera bientôt et de nouvelles feuilles commenceront à croître. Nous avons oublié d’attendre, nous voulons tout, tout de suite. C’est une grande perte pour l’humanité…
Dans le silence et dans l’attente, quelque chose à l’intérieur de vous continue de croître ; votre être authentique. Et un jour il prend et devient une flamme et votre personnalité entière en est brisée ; vous êtes un nouvel homme. Et ce nouvel homme connaît ce qu’est une cérémonie, ce nouvel homme connaît les sèves éternelles de la vie.

Osho Zen: The Diamond Thunderbolt Chapter 10

Commentaire :
Il vient un temps où la seule chose à faire est d’attendre. La graine a été semée, l’enfant grandit dans la matrice, l’huître revêt le grain de sable de nacre et en fait une perle.
Cette carte nous rappelle que maintenant vient le temps où tout ce qui est demandé est simplement d’être alerte, patient, dans l’attente. La femme peinte ici est dans une telle attitude. Satisfaite, sans aucune trace d’anxiété, elle attend simplement. Durant toutes les phases de la lune que l’on voit passer au-dessus de sa tête, elle reste patiente, dans une telle harmonie avec les rythmes de la lune qu’il semble qu’elle est presque devenue « une » avec la lune. Elle sait que le temps est venu d’être passive et de laisser la nature suivre son cours. Mais elle n’est ni somnolente ni indifférente, elle sait que le temps est venu d’être prête pour quelque chose d’important.
C’est un temps plein de mystères, comme ces heures précédant l’aube. C’est un temps où la seule chose à faire est d’attendre.

5 – Haut : La Solution : la Compréhension

OZT- 03 : Créativité

OZT- 03 : Créativité

La créativité est cette qualité que vous apportez à ce que vous faites. C’est une façon d’être, une disposition intérieure, une façon de regarder les choses.
Tout le monde ne peut pas être peintre et il n’en est également nul besoin. Si chacun devient peintre, le monde sera alors très laid. Il sera difficile d’y vivre. Tout le monde ne peut pas être un danseur et il n’en est nul besoin. Mais tout le monde peut être créatif.
Quoi que ce soit que vous fassiez, si vous le faites avec joie, si vous le faites avec amour, si votre acte n’est pas purement économique, alors il est créatif ; si vos actes émanent d’une croissance intérieure, vous font grandir, alors ils sont spirituels, créatifs, divins. Plus vous êtes créatifs, plus vous devenez divin.
Toutes les religions du monde ont dit que Dieu est le créateur. Je ne sais pas s’il est le créateur ou pas mais je sais une chose : plus vous êtes créatif, plus vous devenez divin. Lorsque votre créativité arrive à son zénith, lorsque votre vie entière devient créative, vous vivez en Dieu. De ce fait il doit être le créateur car les gens qui ont été créatifs ont été le plus proche de lui. Aimer ce que vous faites, soyez méditatifs dans vos actes, quels qu’ils soient.

Osho A Sudden Clash of Thunder Chapter 4

Commentaire :
Issue de l’alchimie de l’eau et du feu venant du bas et de la lumière divine entrant par le haut, la figure de cette carte est littéralement « possédée » par la force créatrice.
L’expérience de la créativité est réellement une entrée dans le mystérieux. La technique, la compétence et le savoir-faire ne sont que des outils. La clé est de s’abandonner à l’énergie qui donne naissance à toutes choses. Cette énergie n’a ni forme ni structure bien que toutes les formes et les structures émanent d’elles.
L’expression que prend votre créativité ne fait aucune différence. Ce peut être la peinture ou le chant, jardiner ou cuisiner. L’important est d’être ouvert à ce qui cherche à s’exprimer à travers vous. Souvenez-vous que nous ne possédons pas nos créations, elles ne nous appartiennent pas.
La créativité authentique est le fruit d’une union avec le divin, avec le plan mystique et l’inconnaissable. C’est alors tout à la fois une joie pour le créateur ainsi qu’une bénédiction pour autrui.

Nettoyer les poussières, oui, je sens bien que c’est la question et je sens bien aussi que la patience est la réponse…. Être et faire… J’ai souri en retrouvant la paresse… Être ouverte à ce qui cherche à s’exprimer à travers moi… J’ai pleuré en lisant Dans le silence et dans l’attente, quelque chose à l’intérieur de vous continue de croître ; votre être authentique. Et un jour il prend et devient une flamme et votre personnalité entière en est brisée ; vous êtes un nouvel homme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web