Je suis en proie à un conflit intérieur depuis de nombreux mois. Ce conflit s’est intensifié ces derniers jours au point de presque me paralyser depuis lundi.
Je porte un secret depuis un long moment déjà, un secret que je garde en mentant. Et je suis mal à l’aise avec ce mensonge. D’autant plus mal à l’aise que j’ai commencé depuis lundi un cycle de dévotions à Tara et que continuer à mentir me semble bien peu compatible avec les valeurs que je voudrais incarner, non seulement au quotidien mais encore plus particulièrement au cours de ces neuf semaines.
Je pourrais arrêter de mentir, laisser la vérité éclater… mais à quel prix (je ne parle pas que des conséquences pour moi, mais aussi et surtout de celles pour les personnes qui m’entourent) ? Je pourrais choisir de ne plus être dans une situation où je dois mentir (et là, j’ai deux alternatives à étudier)… mais à quel prix pour moi et les autres là encore (les prix diffèrent selon les alternatives, mais toutes deux impliquent que d’autres que moi souffrent) ?
Cette question me tourmente vraiment et j’avoue ne pas savoir quoi faire. Et je somatise ce tourment de façon assez violente depuis ce matin. Mais au moins pour le moment, je suis la seule à en souffrir.

2 réflexions au sujet de « Conflit »

  1. Une bien difficile situation. Que te dire? Qu’après tout je ne sais toujours pas si « toute vérité est vraiment bonne à dire ».
    Que ce qui compte aussi c’est que tu ne souffre pas.
    Que peut-être aussi cela ne dépend pas que de toi. Si toi tu veux dire cette vérité, peut-être que les autres autour de toi peuvent aussi le comprendre…
    Suit ton cœur et ton âme. Plein de courage.

    • Merci pour tes mots Sofiah.
      Autour de moi, on m’a clairement dit que cette vérité ne serait pas bonne à dire… pour le moment, je ne sais que faire. Quand je disais il y a peu à ma thérapeute que ma leçon de vie du moment c’était d’arriver à accepter de ne pas savoir, de ne pas pouvoir donc être dans le « faire », je ne me trompais pas. Là, encore une fois, je ne sais pas. Mais j’ai confiance que tout finira par s’éclairer et que je saurai tôt ou tard quel chemin prendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web