Hier soir. Devant mon ordinateur, en train de récupérer mes mails. Le Triple Goddess Tarot à portée de main. Je me demande si je suis d’humeur à un tirage de cartes ou pas. Mes yeux se posent sur l’horloge en haut à droite de l’écran : l’heure passe de 22h21 à 22h22. Je décide que c’est un canard sur un étang, pardon, un cygne, euh, un signe. Je mélange les cartes. Je les étale, je choisis celle qui fait picoter ma main. Je la retourne. Carte numéro 22. J’éclate de rire devant cette troisième occurrence du 22.

Triple Goddess Tarot – 22 : Infinite Bliss

Triple Goddess Tarot – 22 : Infinite Bliss

La carte me touche, mais je ne m’y sens pas reliée. J’ai peur d’y être reliée, plutôt. Je refuse de voir que j’y suis reliée. Elle me touche sans doute trop profondément pour que je puisse réagir. Là encore, le grand rideau de métal.
L’hibiscus dans les cheveux me fait penser à mon enfance en Martinique. Les volutes sur le corps me rappellent le serpent, avec lequel je suis encore en chemin / travail. L’oiseau et le soleil qu’il porte me plaisent, m’évoquent le phénix et la renaissance. Je me sens mourir en ce moment, d’une certaine façon, mourir à une ancienne vie et j’espère renaître, je compte bien renaître. D’ailleurs à la réflexion, dans sa bulle bleue et dans cette position, elle est comme un foetus dans le ventre de sa mère, cette Déesse.
Pas de coïncidence : le descriptif de la carte dans le livret du jeu, débute avec une citation d’Hildegarde de Bingen.
We are always cycling back upon ourselves, meeting life’s lessons, challenges and celebrations at a higher turn of the evolutionary spiral […].
When the Infinite Bliss card appears in a reading, you invoke the essential energy of the Great Bliss Queen of Tibet. […] She slices through all ignorance and false views and shatters everything that is not ultimately real.
You encounter the Great Bliss Queen in your life when you are fully present and alive to the world of form, while fully immersed in your flaming wisdom bliss. You encounter Her when you have gone « Beyond the Beyond », beyond every little habit of mind that gives rise to illusions of separation from anything whatsoever at ay time.
You encounter the Great Bliss Queen when you let your heart break open to the agony and the ecstasy […].

Your soul message : Through the energy centers within my body that carry the life force of the universe, I am in communion with Earth and stars. My thoughts, my actions, my creative vitality, birth the return of the Great Bliss Queen. I shall walk the path of Infinite Bliss. My heart glows with divine love and joy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web