Sharra

J’ai repensé à Sharra l’autre jour et voilà qu’elle revient. Evidemment, c’est une création de Marion Zimmer Bradley, mais je crois que Sharra, la forge et ses chaînes n’en ont pas moins quelque chose à m’apporter: je ressens des choses bouillonnantes, chaudes qui n’ont trouvé comme vecteur pour s’exprimer que ce qui m’est familier, à savoir Sharra, peu importe qu’elle soit « réelle » ou non.
(Au passage, cette question de la réalité m’interpelle car MZB elle-même disait qu’elle n’avait pas inventé Darkover, qu’elle l’avait juste découverte).
Sharra et ses chaines reviennent donc. Autant Sharra me parle, autant Héphaïstos / Vulcain non. Je devrais sans doute être honnête et dire qu’ils me parlent moins, parce que le parallèle entre la création de Galatée (je cherche toujours le sens de ce prénom apparu dans mon rêve) par Pygmalion et celle de Pandore par Héphaïstos ne m’a pas échappé.
Forgeronne de ma propre existence, déchaînée, magma créateur… énormément de liens (qui ne sont pas des chaines qui, elles, emprisonnent) que je fais, tisse et qui font sens.

Source image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web