The Weavers - Jeanie Tomanek

The Weavers - Jeanie Tomanek

J’ai passé la journée de dimanche chez mes parents. Il était important pour moi d’être là pour célébrer les 60 ans de mon père. J’ai à cette occasion revu des membres de la famille que je n’avais pas vus depuis longtemps et j’en ai été contente.
Et puis surtout, j’ai eu une longue discussion avec ma mère la nuit dernière et j’ai réalisé que nous sommes en phase et synchrones sur bon nombre de choses… J’ai ainsi grâce à elle découvert Jeannie Tomanek, une artiste dont les toiles me touchent particulièrement moi aussi.
Depuis ma troisième grossesse je me (re)connecte à certains aspects de moi que j’avais soigneusement mis au placard jusque là. Je suis moins dans l’intellectuel, ou en tous cas j’essaie de l’être moins et plus dans le ressenti, l’intuitif… j’essaie d’arriver à un équilibre entre mes « deux cerveaux ». Ce long échange nocturne m’a permis de me rendre compte à quel point tout ce que j’explore depuis Yule 2004 est une part importante de mon héritage maternel. Je me suis découvert une certaine filiation « sorcière », avec des rêves, des intuitions, une forme de sensibilité que nous avons en commun. Je me suis sentie tisseuse parmi les tisseuses en allant me coucher après tous ces mots échangés.
Je suis avant tout moi, mais aussi fille de et je n’avais jusque là pas réalisé à quel point ma quête d’harmonie touchait d’aussi près à ce qui m’a été transmis par chacun de mes parents. Bizarrement, cette prise de conscience m’a laissée apaisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web