All is well.
J’avais raison d’avoir confiance : je me suis rendue compte ce matin en essayant, juste pour voir,  une dernière fois le dos-nu noir que comme mes lunes viennent de se terminer j’ai cessé de faire de la rétention d’eau et que donc… il me va 🙂 ! Bon, pas parfaitement (bouh, ouh, je n’arrive pas à croire que j’ai pris autant des bras :(), mais je vais pouvoir le porter demain (faut encore que je résolve la question soutien-gorge à mettre dessous ceci dit).

Cet après-midi, en rangeant dans la chambre de ma demoiselle, j’ai trouvé la caisse contenant mes coupons de tissus, dont le fameux coupon vert. Hop hop hop, j’ai cousu quelques heures, une jupe thaï sur le modèle de celle que j’ai commandée à la petite sauterelle (oui, je posterai des photos… après l’avoir portée). Tandis que l’aiguille s’enfonçait dans le tissus, je pensais à celle qui piquera mon dos demain, injectant l’encre sous ma peau. Je me suis demandée comment j’allais me sentir alors, si le mouvement serait aussi régulier que le mien en faisant avancer le tissu. Je m’étais résignée à porter un pantalon vert acheté récemment et porté une seule fois, mais je suis heureuse d’avoir finalement pu coudre moi-même cette jupe, j’avais besoin de jouer de l’aiguille je crois.
J’ai cousu en deux partie : la découpe des trois pièces d’abord puis, après une interruption pour emmener mes garçons à l’école de musique pendant laquelle j’ai pu acheter du ruban pour attacher la jupe (ça allait plus vite que de coudre des lanières dans le tissu) et pour peut-être mettre dans mes cheveux demain, la couture proprement dite.

Pendant que mes garçons étaient à leur cours de musique, outre l’achat du ruban, j’ai ouvert le colis soeurprise trouvé dans la boîte à lettres en partant. J’ai été vraiment très émue de découvrir toutes ces choses envoyées par ma Sorcière Particulière : des berlingots nantais (qu’il me faudra partager), un porte-clés auquel est accroché une déesse cousue main (et que j’ai accroché aussitôt à mon sac), une écharpe vert-lichen-juste-comme-j’aime avec des spirales, un coussin bouillotte rempli de graines de lin fait main lui aussi et une lettre pour accompagner le tout. MERCI Taàri, ce colis arrivé juste à temps, juste comme il faut, est tout simplement parfait !

Colis SP

Demain, physiquement, il y aura juste M. et sa fille avec moi pendant le tatouage, mais je sais que je serai dans les pensées de beaucoup de mes amies, que je vais être accompagnée, entourée et waow, ça va être un moment fabuleux !

4 réflexions au sujet de « Blessed, oh so blessed ! »

  1. J’ai bien reçu ton mail et je pense fort à toi… je ne sais pas à quelle heure est ton rendez-vous mais tu es dans mes pensées depuis ce matin 🙂

    Bises
    Nolwenn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web