Une idée assez ancienne que celle d’utiliser une photo de moi en guise de visage d’une sirène aux écailles brillantes. J’ai perdu les notes de mon palm dans lesquelles figurait le croquis original, probablement réalisé lors de mon dernier élan créatif (à peu près au moment où je me lançais dans l’Artist Way et où je commençais à m’intéresser aux Art Journals); je n’avais pas les cheveux verts à l’époque (je ne les ai toujours pas verts ailleurs que sur un dessin… mais c’est un projet !).
Je commence à m’habituer à ce que le résultat final ne ressemble que de façon éloignée à ce que je vois dans ma tête. Je manque, dans le désordre, de matériel, de connaissances, d’habileté, de pratique… pour pouvoir espérer reproduire les dessins qui me viennent à l’esprit… un jour peut-être ? En tous cas, là, je ne suis contente ni de la sirène aux proportions bizarres et sans mains, ni des cheveux (je voulais lui mettre un bandeau pour camoufler les racines, mais pff, il n’arrêtait pas de se décoller), ni du pull, ni du fond… pour faire plus rapide, je trouve à redire sur tout, mais je suis tout de même contente d’avoir FAIT.

Pour mémoire…
Pour le fond j’ai utilisé des pastels à l’huile mélangés et estompés au chiffon, par dessus lesquels j’ai passé du crayon aquarellable vert émeraude que j’ai aquarellé pour combler les petits blancs. Les poissons sont en feuille d’aluminium, les traits noirs au feutre pinceau pitt pen. Les cheveux et le pull sont en laine (c’était la m*** à coller d’ailleurs !) et les écailles en « gliglis » (vieille appellation de mon enfance à laquelle je suis attachée). Le collier (on le voit mal, je sais) corail et jade est fait au crayon de couleur. Ah, j’allais oublier, le papier : du canson A4, 180g. J’ai utilisé des crayons aquarellables combler les blancs de la queue et du pull et j’avoue que je trouve génial mon nouveau pinceau avec réserve d’eau.

11 réflexions au sujet de « AJ : Dans mon p’tit pull marine… »

  1. Salut et bienvenue au groupe EDM. J’en fais partie depuis un an et je ne le regrette pas. J’ai mon blog en Allemand et Français. Pour le groupe je fais tout en Anglais sur Flickr (www.flickr.com/photos/meinhild). Bonne continuation du voyage créatif.

  2. Merci de ton passage ici (Danke !… désolée, mon allemand se limite à ce seul mot) et de tes encouragements.

  3. J’adoooooooooore mon pinceau à réserve d’eau. Le seul bémol c’est qu’il est vraiment fin et donc pour les grandes surface comme les backgrounds, c’est un peu « long » 😉

  4. Bon, ok en fait j’en ai trois des pinceaux à réserve d’eau, de différentes tailles :). Ils ne vendaient que des lots et je ne voulais pas repartir sans parce que le pinceau à réserve, c’est super chouette pour « journaler » hors de la maison.

  5. @Delph : merci ! EDM a l’air d’être un groupe très actif et où l’on reçoit beaucoup de soutien, c’est chouette !

    @Kathleen : thanks ! I’m a blushing mermaid right now 🙂

  6. J’ai pas osé te demander mais c’est quoi… EDM ?!

    Moi je n’ai trouvé le pinceau à réserve que sous une forme/taille pffff

  7. EDM : Every Day Matters, c’est un groupe yahoo (avec un wiki associé).
    Je vais voir si je peux te trouver un lien pour voir mon lot de trois pinceaux et si ça te dis, je peux t’en prendre un.

  8. Je veux bien le lien, merci beaucoup.
    Tu arrives à les nettoyer correctement ? car le mien a les poils qui se colorent et j’ai beau faire comme avec mes pinceaux normaux ça reste coloré. Bon, ce n’est pas gênant en soi…

  9. C’est un lot de pinceaux de La Petite Académie.
    Et non, je ne les nettoie pas « à fond » (je n’y arrive pas) : les poils restent colorés, mais ça ne gène pas.
    Sinon, on peut peut-être trouver un rouleau avec réserve d’eau pour les fonds ????

Répondre à Aegiale Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web