ng105J’ai un souvenir très fort de ma première visite à Stonehenge. J’étais enfant et j’ai eu le sentiment en marchant entre ces pierres si hautes de voyager dans le temps. Mon coeur battait fort, j’avais la chair de poule en déambulant entre ces megalithes dressés par la main d’Hommes morts depuis si longtemps mais dont l’oeuvre subsistait encore, témoignage de leurs croyances.
Depuis, pour moi comme pour des millions d’autres personnes ce site est devenu un endroit particulier, à la fois géographiquement mais aussi dans mon coeur. J’y suis retournée plusieurs fois depuis cette première visite et mes dernières avaient un peu perdu de magie car des cordons éloignaient davantage les visiteurs des megalithes. Dans mon souvenir, lors de cette première visite, il était possible de marcher entre les pierres… je ne suis pas sûre que ça se soit réellement passé ainsi, si près des pierres, peut-être que la force de mon souvenir l’a idéalisée.
Tout ceci comme une longue introduction par forcément utile pour signaler que le National Geographic du mois propose un dossier exclusif sur Stonehenge.

2 réflexions au sujet de « Stonehenge »

  1. Je rêve d’aller à Stonehenge depuis des années, mais j’imagine que ça doit être hyper-touristique maintenant.
    Dans le même genre, les Monts d’Arrée, dans le Finistère sont un peu comme ça, mais il n’y a pas grand monde. En me baladant là-bas un jour, je suis tombée sur un cercle de petites pierres et il y avait des traces récentes de rituels. Je n’ai touché à rien, mais j’étais heureuse que mes pas m’aient amenée là. J’y suis retournée mais je n’ai jamais retrouvé l’endroit.

    As-tu lu le Chardon et le Tartan ? L’auteur y donne une fonction intéressante aux cercles de pierres.

  2. Merci pour cette lecture, que j’ai « rattrapée » aujourd’hui, t’ayant virtuellement perdue avec ton déménagement 🙂

    Ah, les odeurs… ça m’inspire tant de souvenirs, mes si nombreux déménagements, l’odeur de mes chats, celle de la sauge.

    Ce que tu dis de Stonehenge, ça me fait penser à l’Ile de Pâques…

    Beaucoup de bonheur à l’Ecole virtuelle de Sorcellerie (je comprends mieux la présence d’Hedwige ;-))

    Belles notes Aegiale !
    A très vite,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web