lunerougeAlors que j’attendais mes lunes de mai avec… non, impatience n’est pas le mot, d’ailleurs il n’y en a pas qu’un. J’avais envie de les voir arriver. J’avais envie de sentir à nouveau le sang couler, chargé cette fois d’une signification différente. Dans le même temps j’étais anxieuse de les voir arriver. J’ai eu peur aussi, peur du retard quand 14 jours après l’ovulation elles n’étaient toujours pas au rendez-vous. Et puis, finalement, en les voyant arriver : tristesse, incompréhension, incertitudes…
Mélange de sentiments vis-à-vis de ces lunes auxquelles je prêtais attention par anticipation. Finalement, j’ai bien fait d’anticiper parce qu’avec le déménagement, elles sont bien la dernière chose sur laquelle je suis centrée et la diva cup, simple, facile, pratique, renforce encore ma presque indifférence. Et du coup, je n’ai pas repris mon journal de lunes, abandonné en avril.

Source image

6 réflexions au sujet de « Mélange des genres »

  1. C’est « marrant » ce que tu dis, parce que le début de la tenue de mon journal a une autre histoire ici : elle a provoqué (enfin, je suis certaine du lien à faire même si je gardais tout pour moi…) une crise conjugale sans précédent. Un regard sur les presque 20 ans que nous avons ensemble… une remise à plat et un nouveau départ qui aurait pu ne pas en être un…
    La secousse à été (très) forte… je dois y retourner un jour à ce journal… mais vraiment c’est avec bien moins d’insouciance.

    Les pieds rivés au plancher des vaches, dans ce joli cadre là-haut sur ton plateau, tu en retrouveras certainement le chemin… Cette période est probablement une « parenthèse »…

    (mais oui, c’est assez « pratique » de pouvoir « oublier » grâce à la DC de temps en temps…)

    Du courage pour les jours à venir.

  2. Waow, je n’imaginais pas que commencer ce genre de journal puisse ouvrir avoir pour corollaire un tel séisme. Je suis contente néanmoins de lire qu’après la remise à plat il y a un renouveau.
    Je crois que je garde la mienne crise pour *après* le déménagement, pas l’temps là ! Encore que, je dis ça, mais malgré toutes les tensions liées à ce déménagement, nos désaccords sur quoi, où, comment, l’Homme écoute quand même ce que je dis et en tient compte, chouette !
    Pour la cup, j’ai vraiment apprécié hier… je me suis fait la réflexion en rentrant que si je ne l’avais pas eue, ça aurait été très difficile (même pas eu le temps d’aller aux toilettes, à peine celui de boire et même pas mangé de la journée) et bien moins confortable.
  3. Merci de ta réponse.

    Je ne suis pas encore inscrite sur un forum, beaucoup m’ont l’air intéressants, mais je ne prends déjà pas beaucoup le temps de participer aux forums sur lesquels je suis déjà inscrite
    Et puis, là, je suis allée voir l’école de sorcellerie … ça me tente bien ! 😉

    La femme lunaire … Lune (http://lune.le-sidh.org/) me l’avait envoyé il y a longtemps (je crois d’ailleurs que j’étais arrivée chez elle suite à un de tes posts), mais les livres en format pdf, j’ai du mal à les lire.
    Pourtant, les quelques chapitres que j’en avais lus avaient provoqués chez moi pas mal de choses …
    Il faudrait que je prenne le temps malgré tout de le lire en entier !

  4. Je comprends ce que tu dis à propos des fora, j’ai du mal à suivre et je crois bien que j’ai été désinscrite , faute de participation, de certains sur le thème scrapbooking.
    C’est vrai que ce n’est pas toujours évident de lire en pdf; dans certains cas, j’imprime, en format réduit et à raison de 2 pages sur une pour limiter l’usage de papier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web