Un des points sur lesquels je veux « travailler », une des « reprise en mains » concerne la créativité.
Je n’ai rien « fait », rien créé depuis bien longtemps. Les quelques pages de digiscrap au printemps avaient commencé à m’aider à reprendre contact avec un élan créatif bien caché, là au fond, sous des scories multiples… mais le manque de temps a fait que.
J’avais mis le projet Artist’s Way en suspens avant la fin de la première semaine en mars dernie, espérant pouvoir cotinuer ce chemin à plusieurs, espérant trouver soutien, encouragement, en n’étant pas seule à l’arpenter. Il faut croire que cela ne devait pas être. Et je n’ai pas réussi à fermer la parenthèse que j’avais ainsi ouverte. Pas avant aujourd’hui, en tous cas.
J’ai repris tout doucement, juste mes morning pages ce matin, trois comme prévu, écrites non pas au saut du lit comme je le voudrais, alors que des lambeaux de sommeil sont encore accrochés à mes yeux, alors que mon censeur n’est pas encore pleinement réveillé, mais je n’arrive pas à m’organiser différemment. Du moins pour le moment. Et pour le moment, l’essentiel, c’est d’avoir enfin réussi à renouer avec ce rendez-vous en trois pages que ce soit au saut du lit ou en fin de matinée.
J’ai relu mes « notes de lectures » (post 1 et post 2) sur le premier chapitre mais je crois que demain, je vais relire le chapitre lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web