La nouvelle année païenne approche.
Cela explique peut-être mes « nouvelles résolutions ».
Ou alors, comme un arbre qui perdrait ses feuilles mortes, je m’allège de ce qui ne vit plus pour pouvoir au printemps retrouver des bourgeons prometteurs. Mes feuilles mortes du jour : de vieux papiers qui encombraient la mezzanine, plusieurs sacs remplis avant d’être jetés à la poubelle. Un peu plus de place pour une pièce où l’on circule malgré tout toujours aussi mal.
Quoi qu’il en soit, je me reprends en mains à plusieurs niveaux.
Financièrement, spirituellement, intellectuellement, alimentairement… j’ai un peu peur de me brûler les ailes à vouloir attaquer ainsi sur tous les fronts (je sais bien ce que ça a donné la dernière fois !), mais peut-être que si je m’en tiens à des objectifs raisonnables pour chaque domaine, j’y arriverais.
J’ai détaillé ailleurs mes objectifs financiers pour la semaine.
Il me faudra détailler les autres ici dans un post ultérieur, le temps de laisser mûrir les choses, d’alléger là aussi pour ne pas vouloir trop en faire trop vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web