Depuis dimanche je bidouille avec GIMP pour faire du scrapbooking digital.
C’est enceinte de mon second enfant que j’ai découvert que faire des albums avec collages, commentaires, décorations etc. comme ceux que j’avais pu réaliser jusque là portait un nom : le scrapbooking.
J’ai alors acheté du matériel, depuis le Canada parce qu’à l’époque on n’en trouvait pas ou peu en France, pour pouvoir moi aussi réaliser des pages comme celles que je voyais sur 2Peas par exemple. Avec deux puis trois enfants, je n’ai depuis cette époque pas terminé une seule page : manque de temps, pas facile de « travailler » avec des petites mains autour et surtout le manque de place qui m’oblige à devoir tout sortir puis tout ranger même si ma page n’est pas terminée, en sont la cause. Aussi dans sa version digitale, le digiscrap, ce loisirs me convient mieux : le bazar reste sur mon ordinateur,  l’abri des mains trop curieuses, nos photos sont de toutes façons numériques et puis, il peut ne rien coûter si on n’imprime pas les pages (sans parler du risque nul de gâcher du papier ou un ornement… très important pour moi, qui ne suis pas très adroite, la sécurité du digital…).
J’ai réalisé deux pages depuis dimanche.
La première doit être retouchée, la seconde aussi vraisemblablement : je ne suis pas satisfaite du « 2 ».

Kit : ALPKitFunkyFun (Anita)
Police titre et journaling : à venir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web